De nombreuses fermetures lundi

Tous les immeubles fédéraux de Gatineau, incluant Place... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Tous les immeubles fédéraux de Gatineau, incluant Place du Portage III seront fermés, lundi.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

Plusieurs organisations, incluant le gouvernement fédéral et celui du Québec, ont décidé de fermer leurs portes ou de réduire considérablement leurs activités à Gatineau, lundi, en raison des inondations et de la congestion routière anticipée due à la fermeture de tronçons de l'autoroute 50 causée par la crue des eaux.

L'autoroute en direction ouest entre le boulevard de la Gappe et la rue Montcalm a été fermée à la circulation, dimanche, pour une période indéterminée en raison d'une accumulation d'eau sur une centaine de mètres à la hauteur du lac Leamy. 

Des ouvriers du ministère des Transports en collaboration avec les Forces armées canadiennes étaient à pied d'oeuvre dimanche afin de rehausser la voie carrossable afin d'y permettre la circulation à deux voies dans les meilleurs délais. 

Au moment de publier, dimanche soir, le ministère des Transports n'avait toujours pas donné le feu vert à la réouverture de l'artère. L'autoroute a aussi été fermée en direction est dans le secteur de la rampe de l'échangeur de l'autoroute 5. En outre, des travaux d'enrochement sur le boulevard Fournier ont été menés au courant de la fin de semaine pour empêcher l'eau de se répandre sur la chaussée.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a recommandé aux citoyens d'éviter ou de limiter les déplacements, lundi. 

« Si c'est impossible, on leur demande d'utiliser le transport en commun, de covoiturer ou de se circuler hors des heures de pointe s'ils doivent sortir », a suggéré M. Pedneaud-Jobin.

La Ville de Gatineau a d'ailleurs annoncé la fermeture de certains édifices municipaux, soit tous les centres de services, les bibliothèques, le Centre sportif, les centres aquatiques Lucien-Houle et Paul-Pelletier ainsi que la Maison du citoyen, à l'exception de la cour municipale. 

Tous les immeubles fédéraux de Gatineau, incluant Place du Portage III seront fermés, lundi. 

Les bureaux du gouvernement du Québec à Gatineau seront aussi fermés. 

« Nous pensons que cette mesure permettra de faciliter le travail du personnel affecté aux services d'urgence sur le terrain en plus d'assurer la sécurité de nos employés », a indiqué le ministre responsable de l'Administration gouvernementale, Pierre Moreau.

L'UQO, les collèges St-Joseph et Saint-Alexandre, de même que tous les établissements de la Commission scolaire des Portages-de l'Outaouais et de la Commission scolaire des Draveurs, incluant les services de garde, seront fermés lundi. 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) fonctionnera en mode week-end. Ainsi, les rendez-vous et les soins non urgents (chirurgies électives, examens radiologiques, procédures endoscopiques et autres) aux hôpitaux de Hull et de Gatineau sont annulés lundi, de même que les activités des centres de jour, les rendez-vous en consultations externes et aux CLSC. Afin d'assurer le maintien des soins et services d'urgence, il est important que le personnel se présente au travail, précise cependant le CISSSO.

La Société de transport de l'Outaouais a annoncé la gratuité du transport en commun sur l'ensemble du réseau, lundi.

Renfort militaire

Les soldats des Forces armées canadiennes ont été déployés tôt dimanche matin dans les secteurs affectés par les inondations en Outaouais et dans le Pontiac. Le major Manuel Pelletier-Bédard de la base de Valcartier a précisé dimanche matin que les militaires auront notamment comme tâches d'apporter des sacs de sable aux personnes dans le besoin, de construire des digues et d'aider à l'évacuation des citoyens qui n'ont d'autre choix que d'abandonner leur maison.

« Nous sommes ici tant que les gens auront besoin de notre aide », a précisé le major Pelletier-Bédard lors d'un point de presse à l'angle des rues de Versailles et Watt dans le secteur Gatineau, un quartier durement touché par les débordements.

Le maire Pedneaud-Jobin a ajouté que les membres des Forces canadiennes seront aussi appelés à mener des patrouilles avec leurs véhicules amphibies dans des secteurs complètement inondés. 

« Ça pourrait être une mesure pour rassurer la population et s'assurer qu'il n'y ait pas de curieux ou de pillage », a-t-il expliqué.

Et du pillage, il y en a eu, a reconnu Luc Beaudoin, directeur adjoint au Service de police de la Ville de Gatineau.

« Nous avons eu deux plaintes dans le secteur Hurtubise, seulement. On a fait les vérifications nécessaires, mais il n'y a rien eu de majeur. Entre autres, une des plaintes concernait des vols de sacs de sable. Nous avons de l'équipement spécialisé pour patrouiller le secteur. On reste vigilant aux points de contrôle pour s'assurer que les gens qui accèdent dans les périmètres limités soient identifiés et s'assurer qu'ils sont résidents », a expliqué le policier.

La Ville de Gatineau a indiqué que la crue des eaux devrait se stabiliser et atteindre un plateau, à compter de lundi. Une hausse de 7 cm est toutefois attendue à la marina de Hull d'ici lundi. Selon les plus récentes données, 411 résidences ont été évacuées par le Service de sécurité incendie de Gatineau en raison des inondations pour un total de 741 personnes.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer