Inondations : le maire de Gatineau annule sa présence au congrès de l'UMQ

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

Les graves inondations qui touchent plusieurs quartiers de Gatineau forcent le maire Maxime Pedneaud-Jobin à annuler sa présence aux assises annuelles de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) qui s'ouvrent jeudi à Montréal.

«Ce n'est pas une décision facile, a dit le maire, mais comme la situation doit encore s'aggraver ici et que le point culminant est prévu jeudi, je préfère rester ici.»

Le maire manquera donc sa première rencontre du caucus des grandes villes à titre de président. Il devait aussi donner deux ateliers concernant les relations de travail et les médias sociaux. Dans le cas de l'atelier sur les relations de travail, il sera remplacé au pied levé par le président du comité exécutif, Gilles Carpentier. 

«Ma priorité, c'est Gatineau, et nous vivons probablement les pires inondations depuis 1974, a poursuivi le maire. Il faut communiquer, bien expliquer la situation aux gens et je préfère être sur place, surtout qu'on prévoit une aggravation de la situation.

Malgré son absence, le maire Pedneaud-Jobin a été élu au sein du comité exécutif de l'UMQ. 

Quant au congrès d'Action Gatineau qui s'ouvre vendredi et qui se poursuivra samedi, le maire affirme que l'événement est maintenu, mais il prévient qu'il ne pourra évidemment participer à l'ensemble des activités prévues.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer