Un programme financier à long terme pour les services à la personne ?

Romain Vanhooren... (Martin Roy, archives Le Droit)

Agrandir

Romain Vanhooren

Martin Roy, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le cahier de propositions sur lequel devront se pencher les membres d'Action Gatineau, ce week-end, renferme le germe d'un programme électoral plus ambitieux que celui qui a fait élire un maire et quatre conseillers en 2013, assurent les stratèges du parti.

Certains des thèmes qui ont permis de préciser la personnalité politique d'Action Gatineau en 2013 seront de retour en 2017. « Il n'y aura pas que des projets de quartiers, mais de nombreux projets grande ville, note le candidat dans Bellevue, Romain Vanhooren. On parle d'un système de transport sur rails et d'une bibliothèque centrale. Ce sont des projets qui suscitent l'intérêt des Gatinois de tous les quartiers. »

Le parti souhaite aussi lancer une réflexion sur un projet d'usine de biométhanisation comme une solution à l'enjeu de la valorisation des déchets ultimes. L'un des éléments du cahier de propositions qui pourrait aussi passablement retenir l'attention au cours des prochains mois est l'élaboration d'un plan financier à long terme, mais cette fois destiné aux services à la personne.

« On consacre des sommes faramineuses en infrastructures et il faut continuer de le faire, note François Léveillé, membre du comité du programme. On propose de faire comme il a été fait pour les infrastructures, il y a quelques années, et de déterminer les investissements à prévoir dans l'avenir pour répondre adéquatement aux besoins des Gatinois en matière de services à la personne. C'est tout un chantier. Une fois qu'on aura fait l'analyse, on se fixera des objectifs et on déterminera les moyens à prendre pour les atteindre. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer