Inondations printanières dans la région

Des parcs et des chemins ont été inondés... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Des parcs et des chemins ont été inondés dimanche et lundi dans certains secteurs riverains en raison de la crue des eaux jumelée à la pluie de la fin de semaine et à la fonte des neiges.

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des parcs et des chemins ont été inondés dimanche et lundi dans certains secteurs riverains en raison de la crue des eaux jumelée à la pluie de la fin de semaine et à la fonte des neiges.

Une portion de la rue Principale au centre-ville de Saint-André-Avellin a dû être fermée lundi après avoir été submergée en raison du refoulement des bouches d'égout causé par le niveau élevé de la rivière Petite-Nation, a expliqué le maire de la municipalité, Thérèse Whissell. Les automobilistes ont été contraints de contourner le secteur inondé.

«Nous sommes en train de régler la situation. Ça devrait se régler d'ici la fin de la soirée (dimanche), a expliqué Mme Whissell. Nous sommes en train de pomper l'eau, et une fois que ce sera terminé, la rue rouvrira».

Quelques résidences qui sont inondées, mais la même situation se répète presque tous les ans, a ajouté le maire de Saint-André-Avellin, tout en indiquant que deux personnes ont dû être évacuées. Elles ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

La surveillance de la rivière Petite-Nation se poursuit, tout comme pour la rivière des Outaouais qui est sortie de son lit dans l'ouest d'Ottawa, dimanche, notamment au parc Brittania. 

La rue Saint-Louis à Gatineau a été fermée dans le secteur de la rue René, lundi, en raison du niveau élevé de l'eau. Une partie de la rue Jacques-Cartier dans le secteur du parc de la Baie où les rivières Gatineau et Ottawa se rencontrent, s'est aussi retrouvée submergée.

Il est tombé plus de 28 mm de pluie samedi et dimanche dans la région immédiate d'Ottawa. Environnement Canada prévoit encore des averses pour mercredi et jeudi. La surveillance des cours d'eau se poursuit donc.

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais a indiqué que les précipitations des derniers jours et la fonte des neiges ont fait grimper les niveaux et débits de la rivière entre Pembroke et la région de Montréal. 

«On prévoit des hausses supplémentaires des niveaux et débits dans les prochains jours. Entre Pembroke et Papineauville, les niveaux pourraient atteindre ceux observés lors des crues printanières de 1997 et 1998», a par ailleurs prévenu l'organisation.

Chez Hydro Météo, on signale aussi que la rivière du Nord est en situation de débordement tandis que des veilles d'inondation ont été émises pour celles du Lièvre et Rouge.

Beau temps pour le surf

Des parcs et des chemins ont été inondés dimanche et... (Martin Roy, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Martin Roy, Le Droit

La crue et le débit des eaux sur la rivière des Outaouais attirent les surfeurs en quête de sensations fortes aux rapides de l'île Bate, à la hauteur du pont Champlain. Plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs pratiqué le sport, dimanche matin, alors que le brouillard recouvrait la rivière.

 

Un kayakiste trouvé sain et sauf sur la plage Westboro

Les services d'urgence des deux côtés de la rivière des Outaouais ont été déployés samedi après-midi pour secourir un kayakiste qui avait été éjecté de son embarcation dans le secteur des rapides Deschênes. Les pompiers de Gatineau et d'Ottawa sont intervenus en bateau pour tenter de repérer l'homme en détresse dans la rivière des Outaouais. Il faisait partie d'un groupe de kayakistes.

L'individu a finalement été trouvé sain et sauf par des agents de la GRC alors qu'il se trouvait sur la plage Westboro. L'homme a refusé des soins et a quitté les lieux sans blessure apparente.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer