Patrick Doyon sera candidat indépendant

Patrick Doyon tentera de se faire élire à... (Archives Le Droit)

Agrandir

Patrick Doyon tentera de se faire élire à titre de conseiller municipal dans le quartier Le Plateau, à Gatineau.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les premières rumeurs parlaient de sa candidature comme indépendant dans un des districts d'Aylmer, mais c'est finalement dans le district du Plateau que le spécialiste des communications, Patrick Doyon, tentera de se faire élire à titre de conseiller municipal de Gatineau le 5 novembre prochain.

M. Doyon a confirmé l'information au Droit. Il comptait en faire l'annonce officielle un peu plus tard au cours du mois d'avril. Il tentera de remplacer le conseiller sortant Maxime Tremblay qui quittera la politique après le présent mandat. 

M. Doyon s'est essentiellement fait connaître de la population lors d'un passage de quelques mois au FM 104,7 à titre d'animateur à l'émission du matin en 2012. Il avait auparavant travaillé au sein de l'importante firme de relations publiques National avant d'occuper des postes de pouvoir sous les gouvernements libéraux de Jean Chrétien. Il a été chef de cabinet du ministre Denis Coderre lorsque ce dernier dirigeait les ministères du Sport amateur et de l'Immigration. 

Il est actuellement responsable des relations publiques pour les Mosaïcultures internationales. M. Doyon était passé à un cheveu de se présenter comme candidat indépendant dans le district de Lucerne en 2013, mais il avait préférer se désister afin de respecter un contrat de directeur du marketing et des communications pour Brigil. 

M. Doyon explique avoir choisi de se présenter dans le Plateau parce que ce district unit Hull et Aylmer, deux secteurs où le candidat a habité et où deux de ses quatre enfants vivent toujours. «Je comprends bien la réalité de ce secteur, dit-il. J'ai aussi l'appui de Maxime Tremblay et ça, c'était important pour moi.»

Le candidat est actuellement affairé à la rédaction du rapport de consultation citoyenne effectuée dans le Plateau, il y a quelques semaines, par M. Tremblay. «Je connais les enjeux macros et micros du Plateau, note M. Doyon. Mon expérience dans le milieu politique me permettra de faire avancer les dossiers importants pour la population.»

Selon M. Doyon, le besoin de services de proximité, les accès routiers au Plateau et la sécurité dans les rues sont les principaux enjeux locaux qu'il souhaite défendre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer