La fin de la distribution de compost

En mettant fin à la distribution gratuite de... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

En mettant fin à la distribution gratuite de compost, la Ville de Gatineau économisera environ 20 000 $ par année.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau met officiellement fin à la distribution gratuite de compost lancée en 2010 pour remercier les Gatinois d'adhérer et participer à la collecte.

L'administration est d'avis que cette distribution gratuite ne répond plus aux objectifs du plan de gestion des matières résiduelles et que son effet dans la communauté est trop minime pour que le programme soit maintenu. Environ 2000 foyers s'inscrivaient chaque année pour recevoir du compost gratuit. 

Seuls les élus d'Action Gatineau se sont opposés à l'abolition de ce programme. La Ville économisera environ 20 000 $ par année. Pour la conseillère Myriam Nadeau, il s'agit d'une économie de bout de chandelle puisque le programme permettait de mettre en valeur de bonnes pratiques environnementales. « C'est aussi un outil pour récompenser les gens qui adhère à la collecte du compost, a-t-elle plaidé. C'est un outil de communication qui est aussi bien arrimé avec l'image qu'on tente de projeter comme ville. »

La conseillère Sylvie Goneau a toutefois noté qu'il reviendrait moins cher à la Ville de Gatineau d'acheter des sacs de compost à la pépinière et de les distribuer aux citoyens qui en font la demande que de transporter jusqu'à Gatineau des tonnes de matière provenant de la firme qui composte les résidus organiques gatinois à Moose Creek.

Gatineau adopte sa réforme des comités et commissions

Le conseil municipal a adopté, mardi, à la majorité, le nouveau modèle des comités et commissions municipales qui doit être mis en place dès les premiers jours du prochain mandat. La réforme sur laquelle un comité de révision a travaillé pendant presque tout le présent mandat aura pour effet de faire passer de 23 à 14 le nombre de comités et commissions.

Le nouveau modèle incorpore le concept de «transversalité» qui doit permettre d'intégrer les préoccupations de chacun des groupes pertinents dans chacune des structures politiques. La composition des comités et commissions, leur fonctionnement et leur rôle politique devront être déterminés d'ici la fin du présent mandat, en même temps que la question du salaire des élus.

236 000 $ pour des projets environnementaux à Gatineau

Une vingtaine de projets environnementaux se partageront 236 696 $ provenant du Fonds vert de la Ville de Gatineau. Il s'agit de la 11e année où Gatineau verse de l'argent permettant la réalisation de tels projets sur son territoire.

Depuis sa création en 2008, plus de 1,9 million $ ont été versés par la municipalité grâce au Fonds vert. Cette année, le Fonds permettra, entre autres, le verdissement ce plusieurs cours d'école, des activités de reboisement, la tenue d'un Sommet jeunesse sur le climat et la création de potagers éducatifs.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer