Innovation Gatineau: un incubateur unique en son genre

Innovation Gatineau est un modèle d'incubateur unique en... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Innovation Gatineau est un modèle d'incubateur unique en son genre.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans un coin, des jeunes pour qui la pause a visiblement sonné sont agglutinés autour d'une machine à boules. D'autres relaxent en testant un système de réalité virtuelle. Un peu plus loin dans l'immense espace à bureau du boulevard de La Gappe où gravitent des dizaines d'entrepreneurs hétéroclites, une division complète travaille sur des projets de développement durable et d'énergie renouvelable. Un chercheur français est d'ailleurs attendu d'ici peu. Tout le système permettant de gérer la vente, la réparation et les remplacements des batteries électriques de la future voiture Tesla pourrait bien sortir de l'incubateur d'entreprises lancé en novembre dernier par l'homme d'affaires gatinois Éric Pichette.

Innovation Gatineau est un modèle d'incubateur unique en son genre. Financé entièrement par le secteur privé, il réunit sous un même toit tous les leviers et les services professionnels pour faire émerger une startup et en accélérer son développement. 

« Notre écosystème est technologique, explique M. Pichette, qui est aussi considéré comme un ange investisseur. On utilise la force du secteur privé et de tout mon réseautage d'affaires. J'ai environ cinq millions d'entreprises à travers le monde dans ma base de données. J'utilise mon propre réseautage d'affaires pour permettre aux startups de se trouver parfois trois, cinq ou dix clients potentiels dès leur démarrage. Nous sommes seuls à faire ça. »

Impact immédiat

L'impact d'Innovation Gatineau a été immédiat dans l'économie de Gatineau. Pour les seules trois premières semaines d'activité, l'incubateur a généré pour 2,7 millions $ d'activité économique. « Nous devrions tourner autour de 800 000 $ par semaine et nous ne sommes pas à notre plein potentiel, soutient M. Pichette. On devrait générer 40 millions $ d'activité cette année. Une fois complètement déployé, Innovation Gatineau pourrait générer environ 200 millions $ d'activité économique par année. »

L'homme d'affaires souhaite que la Ville et le secteur public s'investissent eux aussi dans l'incubation d'entreprises à Gatineau, mais il sert un avertissement. « Les incubateurs entièrement financés par le public, ça ne fonctionne pas, prévient-il. L'argent ne rentre pas suffisamment et il est souvent dilué dans trop de ressources. Ce n'est pas la bonne façon de faire. Les incubateurs financés par le public ont souvent tendance à se transformer en centres de recherche. Ils se retrouvent avec des incubés qui sont là pendant dix ans sans savoir si, à la fin, il va en sortir un produit commercialisable. En un an, une entreprise devrait être prête à faire sa commercialisation. »

La difficulté des incubateurs publics est de maintenir un financement adéquat, explique-t-il. « Ce sont des lieux importants pour le développement de l'intelligence, mais c'est moins entrepreneurial, note M. Pichette. Il y a peu de commercialisation. Le financement devient plus difficile quand tu fais constamment de la recherche et que peu d'entreprises en émergent. »

Un incubateur artistique

Éric Pichette est si emballé par son modèle d'incubateur qu'il entend en ouvrir un deuxième à Gatineau d'ici peu. Le premier est surtout orienté vers la haute technologie parce que, dit-il, il y avait d'importantes fuites commerciales vers Ottawa à colmater en la matière. 

« Le deuxième incubateur Innovation Gatineau se concentrera sur les différentes niches artistiques, explique-t-il. Il y aura de l'espace collaboratif pour les artistes et des studios d'enregistrement. Il y a beaucoup à faire là aussi. » Des incubateurs Innovation Québec, Innovation Mirabel ou Innovation Orléans sont aussi en gestation.

Quelques définitions

Incubateur : axé sur la recherche de financement et sur la validation de marché. Il prend un projet en phase précommerciale, l'héberge et l'appuie grâce à un maximum de ressources. Il fournit généralement une gamme de services allant de l'accès à Internet aux services juridiques, de marketing ou de mentorat. 

Accélérateur : vise à générer des ventes le plus vite possible en dénichant des clients. Cherche à agir comme levier permettant à une startup d'aller au niveau supérieur.

Espace de coworking : regroupe un réseau de travailleurs ouverts à l'échange de services réunis dans un espace de travail partagé.

Des incubateurs qui se démarquent

Centre d'entrepreneuriat

Alphonse-Desjardins Shawinigan (CEADS)

Abrite 38 entreprises pour un total de de 130 emplois

Incubateur industriel de la Société

de développement économique de Drummondville (SDED)

100 000 pi2, un des plus grands au Canada

Accélérateur de création d'entreprises

technologiques (ACET) de Sherbrooke

Après 5 ans, 44 des 52 entreprises passées

par l'ACET sont toujours en affaires

Les projets du genre à Gatineau

Innovation Gatineau

Fondé par le président de Groog It, Éric Pichette

Ouvert en novembre dernier

Pourra accueillir entre 50 et 75 startups

à ses bureaux du boulevard de La Gappe

Inno-Centre

Projet d'antenne de l'incubateur Inno-Centre de Montréal

Le plus important du Québec, financé par DEC et le MESI,

il dessert toute la province

CILEX

Accompagne les startups et les PME dans le changement

et le développement technologique

Projet de lancer un incubateur technologique dans les locaux

du Centre de recherche en technologies langagières




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer