700 autres tonnes de sel pour finir l'hiver

Les 679 tonnes de sel actuellement en route pour... (Simon-Séguin Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Les 679 tonnes de sel actuellement en route pour Gatineau auront coûté 99 900 $ à la municipalité.

Simon-Séguin Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau ne se laisse pas berner par le redoux. Ce n'est pas parce que le printemps fait un clin d'oeil que l'hiver a dit son dernier mot. Elle le sait et c'est pourquoi elle vient d'acheter près de 700 tonnes de sel de déglaçage.

Les derniers mois ont été rudes sur la réserve de sel de la Ville. Cette dernière se procure 32 400 tonnes de sel par année pour déglacer ses routes. Le service des travaux publics de la Ville de Gatineau estime qu'il reste à ce jour environ 3000 tonnes de sel. 

Gatineau n'est pas la seule ville du Québec dans cette situation à risque de devenir précaire. Dame nature n'a épargné personne cet hiver. Plusieurs municipalités se sont donc regroupées pour acheter ensemble une quantité de sel supplémentaire. Les 679 tonnes de sel actuellement en route pour Gatineau auront coûté 99 900 $ à la municipalité. 

« Parallèlement à ces démarches, et dans le but de se préparer à toutes éventualités, la Ville a lancé un appel d'offres public le 15 février dernier pour l'achat et le transport d'environ 3000 tonnes de sel, indique la porte-parole de la Ville, Cynthia Lauzon. La Ville pourrait décider de ne pas octroyer de contrat pour l'achat supplémentaire, notamment si elle considérait les réserves de sel suffisantes pour terminer l'hiver. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer