Appui au projet Guertin: un député fait bande à part

Les cinq députés de l'Outaouais à l'Assemblée nationale :... (Patrick Woodbury, archives Le Droit)

Agrandir

Les cinq députés de l'Outaouais à l'Assemblée nationale : Marc Carrière, Maryse Gaudreault, Stéphanie Vallée, Alexandre Iracà et André Fortin.

Patrick Woodbury, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Aréna Robert-Guertin
Aréna Robert-Guertin

Tout sur le dossier de la rénovation de l'aréna Robert-Guertin. »

« Quatre sur cinq. » C'est le président des Olympiques de Gatineau, Alain Sear, qui a craché le morceau, vendredi, en entrevue éditoriale avec Le Droit. Quatre des cinq représentants de l'Outaouais à l'Assemblée nationale adhèrent au projet du futur aréna Guertin à place de la Cité et appuient la Ville de Gatineau dans sa demande d'un projet de loi privé.

Un seul élu du caucus empêche pour l'instant la région de parler d'une même voix dans ce dossier à Québec. « Il y en a quatre sur cinq qui sont 100 % derrière nous, je les connais », a lancé sans pudeur M. Sear. Le président des Olympiques était accompagné des deux autres principaux acteurs de la dernière semaine à Gatineau, le maire Maxime Pedneaud-Jobin et le président de Vision multisports Outaouais, Alain Sanscartier. 

« C'est dans l'intérêt de tous de se rallier derrière ce projet-là et j'espère qu'à la fin on en aura cinq sur cinq, a ajouté le maire de Gatineau. Je n'ai pas entendu beaucoup de gens dans la population s'opposer à ce projet. C'est dans l'intérêt de la région que tout le monde se rallie. Les gens qui ne m'aiment pas, ou qui n'aiment pas M. Sear ou M. Sanscartier peuvent continuer de ne pas nous aimer, mais le projet lui-même est excellent pour la région. »

Les trois hommes se sont bien gardés d'identifier clairement qui, dans le dossier Guertin, faisait bande à part au sein de la députation régionale. Le projet de 104 millions $ a atteint une étape importante avec l'adoption du conseil municipal, la semaine dernière, et visiblement la dernière chose que souhaitent ses promoteurs c'est de heurter inutilement des susceptibilités. 

« On a un projet rassembleur et ça n'ajouterait rien de positif de nommer quelqu'un, a insisté le maire. Moi, je vais me concentrer sur ce qui va bien. Je réitère qu'il serait intéressant d'avoir un appui de tout le monde. Tout ce que je veux, c'est que ça marche. »

Tout porte à croire que la ministre Stéphanie Vallée, dont la responsabilité est aussi de parler au nom de la région à la table du conseil des ministres, demeure réticente à donner son appui au projet et à recommander à ses collègues ministres de voter en faveur du projet de loi privé déposé par la Ville. 

Mme Vallée a été la seule à émettre publiquement des réserves envers le projet, l'automne dernier. Le Droit a tenté d'obtenir ses commentaires après une rencontre avec le maire et le caucus régional en début d'année, mais la ministre, par la voix de son attachée de presse, avait alors indiqué ne pas commenter « les réunions de travail ».

« Depuis le début, j'ai essayé de trouver des bibittes dans ce projet et je n'ai pas été capable, a mentionné M. Sear. On a un projet en or et je pense que tout le monde doit être derrière. Le prix est bon. Le partenaire connaît son affaire. Le maire et le conseil appuient le projet. C'est un modèle novateur, c'est le plus beau que j'ai vu depuis le début. »

Le maire Pedneaud-Jobin a tenu à souligner le travail du député Marc Carrière qui parraine le projet de loi privé. « Il travaille très, très fort », a-t-il précisé. Le maire doit aussi rencontrer le ministre des Affaires municipales du Québec, Martin Coiteux, au cours des prochaines semaines. 

« J'ai confiance, a indiqué le maire. Le projet lui-même demeure notre plus gros argument. Tout le monde est impressionné par le fait qu'on a un partenaire qui met de son argent et qui prend tout le risque. La Ville en a pour son argent et c'est bon pour le hockey. M. Coiteux est un économiste et quand il regarde notre projet, il ne voit pas d'enjeu au niveau économique. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer