Le futur Guertin en bref

Le site du futur Guertin, au nord du... (Courtoisie Martin Périard)

Agrandir

Le site du futur Guertin, au nord du Boulevard Maloney, entre la Montée Paiement et le Boulevard de la Cité

Courtoisie Martin Périard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Aréna Robert-Guertin
Aréna Robert-Guertin

Tout sur le dossier de la rénovation de l'aréna Robert-Guertin. »

Les grandes lignes du projet d'aréna pour remplacer le centre Robert-Guertin.

Conception et construction

Vision multisports Outaouais (VMSO) fera appel à deux partenaires de longue date pour mener à bien, dans les temps et en respectant le budget déterminé, la construction du futur domicile des Olympiques de Gatineau et des trois glaces communautaires dans le secteur de la Cité. Comme en 2013 avec le complexe Branchaud-Brière, la compagnie gatinoise Construction JPL agira à titre de gérant de construction. JPL assistera VMSO dans la préparation des appels d'offres et l'analyse des soumissions. La construction sera divisée en une cinquantaine de lots.

Ce mode de gestion permettra à VMSO de rectifier le tir au fur et à mesure que la construction avance si certains éléments du projet devaient s'avérer plus chers que les estimations de départ. Tout changement au projet devra d'abord être autorisé par la Ville. JPL a utilisé cette façon de fonctionner dans plusieurs projets au cours des dernières années, notamment pour les édifices Brookfield et Place Victoria, dans le centre-ville, en respectant chaque fois les budgets de départ. L'autre partenaire de VMSO est Architecture 49, qui a réalisé la conception de nombreux complexes sportifs de plusieurs dizaines de millions de dollars partout au Canada.

Risque zéro pour Gatineau

Le protocole d'entente entre Gatineau et VMSO assure la Ville et ses contribuables qu'ils n'auront pas à verser un sou de plus que les 36,5 millions $ consentis au projet. Tout dépassement de coût lors de la construction devra être assumé à 100 % par VMSO.

S'il devait y avoir des économies, elles seront réparties entre la Ville et VMSO en fonction de l'investissement de départ. Toutes les dépenses faites à partir de fonds publics feront l'objet d'appels d'offres encadrés par la Loi sur les cités et villes. Durant les 25 premières années du bail emphytéotique, VMSO devra verser des montants annuels dans une réserve cycle de vie, comme le fait Gatineau pour toutes ses nouvelles infrastructures.

Au bout de 25 ans, VMSO aura ainsi mis 8,7 millions de dollars dans une réserve pour d'éventuels travaux majeurs de rénovations, en plus d'investir 250 000 $ par année en entretien de l'immeuble. La Ville a deux options de renouvellement de 10 ans du bail emphytéotique. À la fin de l'entente (25, 35 ou 45 ans), le bâtiment est remis sans condition à la Ville de Gatineau.

Des millions d'économies

Les grandes lignes du projet d'aréna... (Patrick Woodbury, archives Le Droit) - image 5.0

Agrandir

Patrick Woodbury, archives Le Droit

L'administration municipale évalue que l'entente avec VMSO permettra des économies fonctionnelles d'au moins 33 millions $ sur 25 ans pour la Ville de Gatineau, notamment en évitant des coûts de rénovation ou de construction pour trois glaces communautaires.

De ne plus avoir à entretenir et gérer trois arénas communautaires, en plus du Centre Robert-Guertin, ferait économiser environ 1 million de dollars par année aux contribuables gatinois. L'évaluation des économies ne comprennent pas les revenus éventuels découlant du redéveloppement du site actuel de l'aréna Guertin, ni de la vente et de la mise en valeur de terrains actuellement occupés par des arénas qui devront être détruits au cours des prochaines années.

Par ailleurs, tout excédent d'exploitation généré par les opérations du nouveau complexe devra être réinvesti dans la mission de VMSO, dont 50 % obligatoirement dans l'offre de services du futur complexe.

L'achat d'heures de glace

Les grandes lignes du projet d'aréna pour remplacer le... (Archives, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Archives, La Presse

Gatineau dépensera annuellement 2,1 millions $ pour acheter 7700 heures de glace dans le nouveau complexe multiglaces de VMSO. Ce montant sera financé par la fermeture des arénas municipaux vétustes. Ce faisant, la Ville assure maintenir le même niveau de service à ses citoyens et organismes partenaires.

La Ville s'est aussi assurée de préserver les horaires habituels des organismes de sports de glace ainsi que la programmation d'activités libres. Le taux horaire a été fixé à 260 $ de l'heure, soit la valeur marchande actuelle. Ce tarif sera indexé annuellement au taux de 1,9 %. La Ville pourra revoir à la hausse ou à la baisse ses besoins en heures de glace aux cinq ans.

L'enjeu du stationnement

Les grandes lignes du projet d'aréna pour... (Courtoisie, Ville de Gatineau) - image 9.0

Agrandir

Courtoisie, Ville de Gatineau

L'enjeu du stationnement dans le secteur de la Cité n'est pas nouveau, mais la venue prochaine d'un complexe de quatre glaces, dont une deviendra le domicile des Olympiques de Gatineau, force la Ville à trouver une solution à ce problème.

L'analyse de l'offre de stationnements dans le secteur permet de conclure à un besoin de 625 espaces supplémentaires. La Ville devra dépenser 15,8 millions $ pour construire un stationnement étagé de 880 places qui sera adjacent au nouveau complexe de VMSO. Une partie du terrain nécessaire pour sa construction doit faire l'objet d'une entente avec la firme Cominar.

Ainsi, 220 espaces seront à l'usage exclusif des fonctionnaires fédéraux travaillant dans le secteur. Au cours des prochains mois, la Ville de Gatineau entend se doter d'une politique du stationnement, et l'implantation d'une « tarification cohérente » dans le secteur de la Cité sera analysée.

Des millions en infrastructure

Les grandes lignes du projet... (Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit) - image 11.0

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit

Ce n'est pas tout de construire un complexe de 79 millions $. Encore faut-il être en mesure de l'accueillir. C'est pourquoi la Ville de Gatineau devra dépenser une somme supplémentaire de 25 millions $ pour la construction d'infrastructures liées aux services municipaux dans le secteur. De cette somme, 15,8 millions $ iront directement à la construction d'un stationnement étagé.

Des travaux devront être entrepris pour relocaliser les égouts pluviaux et sanitaires sur le site, tandis que des rues du secteur devront être modifiées, prolongées et urbanisées. Il faut aussi prévoir une somme de 2 millions $ pour la démolition de l'actuel centre Guertin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer