Renouvellement de l'entente sur les sports et loisirs avec L'Ange-Gardien

Le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin qualifie d'important... (Patrick Woodbury, archives Le Droit)

Agrandir

Le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin qualifie d'important le renouvellement de l'entente.

Patrick Woodbury, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau et la municipalité de L'Ange-Gardien ont renouvelé dimanche le protocole d'entente qui permet aux Langelois de profiter des activités de sports et loisirs offerts à Gatineau, au même titre que les citoyens de la ville.

L'accord viendra à échéance le 31 décembre 2021, mais il pourra être renouvelé pour cinq années additionnelles. Les deux entités ont déjà signé de tels protocoles depuis la fusion municipale de 2002.

« C'est un renouvellement important parce que c'est une entente où les deux villes gagnent », a indiqué le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

« À Buckingham et Masson-Angers, il n'y a pas une très grande population. Grâce à la participation des gens de L'Ange-Gardien, nous sommes en mesure d'offrir plus de services dans l'est de la Ville », a expliqué le maire de Gatineau. L'accord permettra par exemple de continuer à offrir des cours dans l'est de la ville puisqu'il y aura une masse critique.

« Dans les sports, nous sommes capables d'avoir plus d'équipes. L'entente augmente donc l'offre en sport et loisirs pour tout le monde à l'est », a précisé le maire Pedneaud-Jobin. Les services de police et d'incendie ne font pas partie de cet accord.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer