Hull-Wright: Action Gatineau choisit Cédric Tessier

Cédric Tessier célèbre sa victoire avec ses collègues... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Cédric Tessier célèbre sa victoire avec ses collègues d'Action Gatineau, le maire Maxime Pedneaud-Jobin et la conseillère Mireille Apollon.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les membres d'Action Gatineau dans Hull-Wright ont choisi Cédric Tessier pour représenter le parti dans le district lors des élections municipales du 5 novembre.

L'actuel échevin du district Limbour a été élu par une majorité de militants du parti du maire Maxime Pedneaud-Jobin lors de l'assemblée d'investiture de jeudi soir. Il était opposé à Maxime Gauld, bien connu dans le Vieux-Hull, notamment pour son implication dans le Festival de l'Outaouais émergent. Cent une personnes se sont prévalues de leur droit de vote.

M. Tessier a promis de redéménager dans le district Hull-Wright au printemps. La revitalisation du centre-ville de Gatineau et du boulevard St-Joseph figure parmi ses principales priorités durant sa campagne électorale.

« Quand on parle de Hull-Wright, c'est bien entendu le district le plus pauvre à Gatineau. Ça nous prend des mesures, évidemment, pour favoriser le logement social, et il faut développer un programme en lien avec l'itinérance », a aussi fait valoir M. Tessier.

Cédric Tessier ne voit pas sa décision de tenter sa chance dans Hull-Wright comme un abandon des citoyens de Limbour, qui l'ont élu en 2013. Il a affirmé jeudi soir que ce ne sera pas nécessairement facile pour lui de quitter le quartier. 

« Mon travail continue. J'ai été élu pour quatre ans. Mon mandat se termine le 4 novembre. Je vais continuer jusqu'à la fin », a-t-il expliqué, précisant qu'il a encore des dossiers à régler dans Limbour d'ici l'élection. 

M. Tessier a indiqué qu'il veut s'attaquer à des enjeux qui viennent davantage le chercher, comme le redéveloppement urbain, la justice sociale, le développement culturel. 

« C'est pour ça que je reviens au centre-ville », a-t-il laissé tomber.

Cédric Tessier a tenu à remercier Maxime Gauld pour son implication dans la course à l'investiture.

« Ta présence dans la course nous a permis de brasser des idées, de mobiliser plusieurs acteurs importants dans la communauté », a souligné M. Tessier, qui s'est entendu avec M. Gauld pour « aller prendre une bière » au cours du mois prochain « pour échanger et, si possible, s'inspirer un peu de ta plateforme pour le programme électoral ».

Le maire Pedneaud-Jobin a vanté la qualité des deux candidats qui se sont fait la lutte.

« Une investiture, c'est toujours difficile, surtout que nous avions là deux bons candidats, deux candidats qui ont le centre-ville à coeur, et deux candidats qui ont fait une vraie campagne », a pour sa part indiqué le maire Pedneaud-Jobin.

Le maire de Gatineau a signalé qu'« il y a beaucoup de choses qui restent à faire dans le quartier ».

« (Cédric) est quelqu'un qui a une vision d'ensemble de ce que ça nous prend dans le Vieux-Hull. C'est ça que ça prend, un ambassadeur. Quelqu'un qui est branché sur la communauté, qui rassemble les gens, qui fait qu'on avance ensemble et qui mène des batailles constamment au conseil municipal, non pas pour son centre-ville, mais pour notre centre-ville », a indiqué le maire Pedneaud-Jobin.

Il reste encore une quinzaine d'investitures à l'horaire d'Action Gatineau. 

Les deux prochaines sont dans Deschênes, le 9 février, et dans Parc-de-la-montagne-Saint-Raymond, le 15 février, où, respectivement, Richard Bégin et Yolaine Ruel, ont déjà été proclamés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer