Marc Carrière briguera un deuxième mandat

Le conseiller du district Masson-Angers, Marc Carrière... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Le conseiller du district Masson-Angers, Marc Carrière

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La marche vers le scrutin de novembre prochain se poursuit lentement, mais sûrement, en ce début d'année électorale à Gatineau.

Le conseiller du district de Masson-Angers, Marc Carrière, confirme qu'il briguera un deuxième mandat à titre de conseiller. « Un mandat, ce n'est pas suffisant pour réaliser ce qu'on veut accomplir en politique municipale », lance celui qui a défait Luc Montreuil en 2013.

M. Carrière n'a pas l'intention de changer ce qu'il considère comme une formule électorale gagnante. Comme en 2013, il fera campagne sans pancarte électorale. « Les sondages n'étaient pas bons pour moi, il y a quatre ans, et j'ai quand même battu deux grosses machines électorales, rappelle-t-il. Ce sera la même stratégie cette fois. Pas d'affiche. Je vais aller à la rencontre des gens. »

Il est encore trop tôt, selon le conseiller de Masson-Angers, pour présenter son programme à la population. « Il reste trop de travail à faire au conseil, certains dossiers doivent encore aboutir », dit-il. Une chose est claire cependant, il sera de ceux qui souhaitent que la Ville de Gatineau mette la pédale douce sur les hausses de taxes lors du prochain mandat. Il refusera des hausses systématiques de 2,9 % chaque année, comme c'est le cas depuis 2013. 

M. Carrière entend faire le bilan de son mandat en juin. Il estime avoir fait beaucoup depuis quatre ans dans son quartier pour développer une identité gatinoise propre, mais cela reste un défi, ajoute-t-il. 

Du côté d'Action Gatineau, le parti procédera à une deuxième investiture non contestée en vue des prochaines élections. Romain Vanhooren représentera les couleurs du parti du maire Maxime Pedneaud-Jobin dans le district de Bellevue, actuellement occupée par la conseillère Sylvie Goneau, qui elle, briguera la mairie. 

M. Vanhooren, 34 ans, est père de famille et professeur d'histoire et de géographie au secondaire. Il entend faire campagne, entre autres, sur la vie de quartier et les activités pour les jeunes. 

Bien des yeux seront tournés vers le district Hull-Wright, le 2 février, alors que le candidat du centre-ville pour Action Gatineau sera choisi. Cette investiture contestée oppose le conseiller sortant de Limbour, Cédric Tessier, et l'homme d'affaires Maxime Gauld, qui lance d'ailleurs sa campagne à l'investiture jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer