Guertin: le libellé est adopté par les élus

Le libellé du projet de loi privé a... (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Le libellé du projet de loi privé a été adopté par une majorité de conseillers. Jocelyn Blondin, Louise Boudrias, Denise Laferrière, Denis Tassé, Marc Carrière et Sylvie Goneau ont voté contre.

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Aréna Robert-Guertin
Aréna Robert-Guertin

Tout sur le dossier de la rénovation de l'aréna Robert-Guertin. »

Un pas de plus a été fait, mercredi, vers la réalisation du futur aréna Guertin. Les élus gatinois ont adopté, à la majorité, le libellé du projet de loi privé que Gatineau soumettra à l'Assemblée nationale en février prochain afin de rendre le modèle que la Ville développe actuellement avec Vision multisports Outaouais (VMSO) conforme en regard de la loi.

Si elle est adoptée par les députés à Québec, à la fin de la prochaine session parlementaire, cette pièce législative permettra à Gatineau de s'entendre de gré à gré avec VMSO pour la construction et la gestion du futur Guertin et des glaces communautaires qu'il comprendra, mais aussi, elle donnera à la Ville l'autorisation d'investir directement de son argent dans la construction.

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a fait savoir que le député de Chapleau, Marc Carrière, était d'accord pour parrainer ce projet de loi privé. « Je vais le laisser répondre, mais je crois que s'il avait été contre notre projet, il n'aurait pas accepté de parrainer le projet de loi, a affirmé le maire. C'est une étape importante. Il y a un certain degré de risque dans notre montage financier. On pourrait se faire accuser de donner une subvention déguisée en mettant de l'argent dans la construction. C'est le ministère des Affaires municipales qui nous a dit qu'il était plus prudent de demander un projet de loi privé. C'est la méthode la plus sage parce qu'un projet de loi privé ce n'est pas contestable. »

Même si la Ville pourrait toujours revenir de l'arrière et annuler sa demande de projet de loi privé si elle ne s'entend pas avec VMSO, le vote tenu en conseil municipal spécial ne s'est pas fait sans heurts. Les adversaires du maire Pedneaud-Jobin ont tous voulu mettre leur grain de sel avant de voter contre la résolution.

Les conseillers Jocelyn Blondin, Louise Boudrias, Denise Laferrière, Denis Tassé, Marc Carrière et la candidate à la mairie en 2017, Sylvie Goneau, ont voté contre la résolution présentée par le comité exécutif.

Mme Goneau a accusé le maire Pedneaud-Jobin d'attirer le conseil dans un entonnoir qui force les élus à prendre une décision qui, selon elle, ne sera pas la meilleure pour la population. « Nous faisons quelque chose de tellement compliqué que les gens sont écoeurés et ne veulent plus rien savoir de ce projet, a-t-elle ajouté. C'est une honte et d'une grande tristesse et c'est la faute du maire. »

Le conseiller Denis Tassé a tenté de faire avorter la résolution en présentant un amendement, mais le président du conseil, Daniel Champagne, l'a refusé, jugeant la procédure contraire aux règles internes du conseil municipal. 

Exaspérés

Plusieurs élus en faveur de la résolution et du processus mis en place dans le dossier Guertin ont par moments paru quelque peu exaspérés devant les explications des opposants. Le conseiller Gilles Carpentier a été le plus virulent. 

« Vous avez le droit d'être contre le maire et de le dire de toutes sortes de façons dans les journaux, mais je voudrais vous rappeler que c'est dans ce même conseil que certains déchiraient leur chemise, il n'y a pas si longtemps, à cause du risque de voir quitter les Olympiques, a affirmé M. Carpentier. Nous étions unanimes qu'il fallait tout faire pour éviter ça et là nous avons un modèle qui pourrait intéresser plusieurs autres villes du Québec développé par des gens d'ici, super professionnels et dynamiques. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer