Le maire préfère le tramway

L'idée d'un tramway plaît à Maxime Pedneaud-Jobin : « C'est... (Courtoisie)

Agrandir

L'idée d'un tramway plaît à Maxime Pedneaud-Jobin : « C'est ça qui structure l'espace urbain. C'est électrique et c'est un élément de prestige pour une ville. » Il se demande toutefois combien un tel projet coûterait.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs arguments « incontournables » plaident en faveur d'un tramway pour desservir les utilisateurs du transport en commun de l'ouest de la Ville de Gatineau, affirme le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Les rapports de la consultation publique menée par la Société de transport de l'Outaouais (STO) sur le sujet devraient être déposés dans les prochaines semaines. Le maire craint toutefois qu'il soit difficile de prendre une décision finale quant au lien rapide dans l'ouest d'ici la fin du présent mandat. Il s'attend à ce que le sujet fasse plutôt partie des enjeux électoraux à l'automne prochain. « Est-ce que les rapports seront clairs ? Est-ce que les options proposées par la STO seront claires ? Est-ce qu'il y aura un flou ? Je ne sais pas », a lancé le maire Pedneaud-Jobin en rencontre éditoriale avec Le Droit. 

Les premières informations quant au futur lien rapide de la STO vers l'ouest sont demeurées très floues quant à la façon d'arrimer le réseau de transport en commun gatinois avec celui d'Ottawa. Et le service rapide par autobus semble faire l'objet d'un préjugé favorable de la part du transporteur public, notamment en raison des coûts moindres que ceux d'un tramway. 

« En théorie, moi, je suis favorable au tramway, confirme le maire. C'est ça qui structure l'espace urbain. C'est électrique et c'est un élément de prestige pour une ville. Les subventions pour ce type d'infrastructures sont disponibles au fédéral. Il y a une fenêtre qui est grande ouverte, mais je veux savoir combien ça coûte avant. L'autre argument incontournable en faveur du tramway, c'est qu'on va éventuellement devoir passer aux rails. Ottawa est déjà sur des rails. Voulons-nous creuser une deuxième fois dans 20 ans ou nous voulons arriver aux rails tout de suite ? Selon moi, les grands arguments, les grandes tendances, vont vers le tramway. »

Romain Vanhooren à l'investiture d'Action Gatineau dans Bellevue

Romain Vanhooren... (Martin Roy, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Romain Vanhooren

Martin Roy, Le Droit

Romain Vanhooren, membre du Comité action politique et programme d'Action Gatineau, a annoncé sa candidature en vue de l'investiture pour le parti du maire Maxime Pedneaud-Jobin dans le district de Bellevue.

M. Vanhooren, 35 ans et père de famille, a lancé sa campagne, dimanche, lors d'un événement public à Gatineau. 

« Je veux miser sur l'aspect communautaire, les jeunes familles du quartier, pour qu'il y ait plus d'activités, notamment pour les adolescents l'été », a dit M. Vanhooren en entrevue au Droit.

« J'aimerais beaucoup travailler avec les associations de quartier. Ici, nous n'en avons plus. J'aimerais être derrière les associations de quartier et pouvoir les aider à organiser des activités, et avoir une vie de quartier un peu plus dynamique. Présentement, dans notre quartier, ça manque », a continué M. Vanhooren, qui enseigne l'histoire et la géographie dans une école secondaire de Gatineau. 

La représentante actuelle du quartier, Sylvie Goneau, se présentera à la mairie de Gatineau lors des élections municipales de novembre 2017.

M. Vanhooren est titulaire d'une maîtrise en géographie, option environnement et aménagement du territoire.

L'assemblée d'investiture dans le district de Bellevue pour Action Gatineau a lieu le 26 janvier prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer