Gatineau exproprie dans la forêt Boucher

Plus de 55 000 m2 de terrain s'ajoute à la... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Plus de 55 000 m2 de terrain s'ajoute à la zone protégée de la forêt Boucher.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseil municipal doit approuver, ce mardi, l'expropriation d'un important terrain de 56 000 m2 dans la forêt Boucher, ce qui lui permettra de consolider tout le secteur ouest de ce boisé urbain à haute valeur écologique.

Le montant payé par la Ville demeure inconnu pour l'instant. Il s'agit de la première acquisition par expropriation que fait la Ville dans cette forêt urbaine de 700 acres.

Le terrain visé par l'expropriation était la propriété de Claude Montreuil, président de CDM Construction.

Le service des communications précise que ce dossier est judiciarisé et qu'aucun autre commentaire ne sera offert à ce sujet.

Pour le président de la Fondation de la forêt Boucher, Adrian Corbo, cette nouvelle acquisition revêt une importance capitale pour la préservation du boisé. « C'est un très beau pas en avant que fait la Ville, dit-il. Ça permet de consolider tout le secteur à l'ouest du corridor Deschênes. Il n'y a donc plus d'inquiétude à savoir s'il y a un droit de passage ou non de ce côté de la forêt. »

Il sera aussi plus simple d'entamer tout le processus de réflexion quant à l'utilisation qui doit être faite de cette partie de la forêt Boucher. « Nous avons une excellente idée de la valeur écologique de ce secteur, note M. Corbo. Maintenant, il s'agit de déterminer ce que nous voulons en faire et dans quel ordre nous allons le faire. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer