Une ampoule s'écrase sur la glace de l'aréna Beaudry

L'aréna Beaudry.... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

L'aréna Beaudry.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une ampoule d'une longueur d'environ 30 centimètres s'est décrochée du plafond de l'aréna Beaudry et s'est écrasée sur la glace, mercredi soir, évitant heureusement la quinzaine de jeunes de 9 et 10 ans et les cinq entraîneurs qui s'y trouvaient.

Le chroniqueur sportif du 104,7 Outaouais, Marc Legault, se trouvait dans l'aréna du quartier Limbour lorsque l'incident est survenu, puisqu'il accompagnait son fils à la pratique de son équipe de niveau Atome AA.

« La lumière est tombée vers 18 h 30, raconte-t-il. J'ai entendu le son, je ne l'ai pas vue tomber, mais il y a peut-être des parents qui l'ont vue. C'est une grosse ampoule, ça a éclaté. »

Selon M. Legault, le joueur qui se trouvait le plus près de l'endroit où l'ampoule s'est écrasée était le gardien de but, qui était à « une dizaine de pieds ».

La chaleur dégagée par l'ampoule a fait fondre la glace, a rapporté le chroniqueur, forçant la surfaceuse à sortir afin que les jeunes puissent poursuivre leur pratique.

Des parents sont évidemment allés avertir des employés municipaux qui se trouvaient à l'aréna, et ont été surpris d'apprendre qu'il ne s'agirait pas du premier incident de la sorte.

« Un accident, ça peut arriver, des défectuosités, il y en a partout même si c'est plutôt rare, mais ce qui m'a déplu et désolé, c'est quand ils m'ont dit que c'était la troisième fois que cette lumière-là tombait, raconte M. Legault. Les deux autres fois, ce serait arrivé la nuit, et le gars de l'aréna m'a dit : "enfin, la Ville va peut-être réagir". »

La Ville de Gatineau a pour sa part indiqué, jeudi en fin d'après-midi, qu'« après vérifications, aucun autre incident semblable n'a été rapporté dans les arénas » de la municipalité.

Une séance de patinage libre a été annulée en après-midi à l'aréna Beaudry, afin d'inspecter les luminaires. « Aucune anomalie n'a été constatée à la suite de l'inspection, a fait savoir le service des communications. Les activités ont repris comme prévu. »

Plus tôt dans la journée, le service des communications avait souligné que « la sécurité des citoyens est une priorité pour la Ville de Gatineau ».

La firme Planifika, qui avait été mandatée par la Ville pour analyser l'état des arénas municipaux en 2013, avait recommandé la démolition de certaines infrastructures, dont l'aréna Beaudry.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer