Le tapis rouge pour Régis Labeaume

Le maire de Québec, Régis Labeaume, participera entre... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Le maire de Québec, Régis Labeaume, participera entre autres à un 5 à 7 de financement organisé par Action Gatineau.

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tournée d'organismes, rencontres de gens d'affaires, dîner politique, signature du Livre d'Or, prise de photo officielle et remise d'un cadeau ; le passage, jeudi, du maire de Québec à Gatineau prendra presque l'allure d'une visite diplomatique.

L'événement n'est pas sans rappeler la visite du maire de Montréal, au printemps 2014. Il s'insère, lui aussi, deux ans plus tard, dans la volonté de Montréal et Québec de se rapprocher du reste du monde municipal au Québec. Ainsi, les maires Régis Labeaume et Maxime Pedneaud-Jobin passeront toute la journée ensemble. L'agenda est passablement rempli, avec huit activités publiques, dont une rencontre avec la presse locale en fin de journée. 

La journée prendra fin lors d'un 5 à 7 de financement organisé par Action Gatineau. Le maire de Québec sera l'invité d'honneur du parti du maire Pedneaud-Jobin lors de cet événement. M. Labeaume doit prononcer une courte conférence qui portera entre autres sur l'importance des bibliothèques dans les communautés. Action Gatineau espère pouvoir amasser 10 000 $ avec l'événement. Près d'une centaine de personnes sont attendues. Les billets sont en vente pour la somme de 100 $. 

Le chef d'Action Gatineau ne voit pas cette présence du maire Labeaume à une de ses activités partisanes comme un appui de ce dernier à son parti. « Je suis convaincu qui si on l'invite ailleurs, il y ira aussi, indique M. Pedneaud-Jobin. Il est généreux. Il a été intéressé d'emblée à venir partager ce qui se fait à Québec pour les bibliothèques. »

Le maire Pedneaud-Jobin signale qu'il accepterait volontiers lui aussi une invitation du maire de Québec. « Moi, si on m'invite à Québec pour parler du fait que Gatineau est une ville modèle en matière de transparence, j'y vais », lance-t-il. 

Développement économique

Le financement politique n'est cependant pas l'objectif principal de cette visite du maire Labeaume, signale M. Pedneaud-Jobin. C'est l'économie. « Nous venons de transformer toutes nos structures économiques, rappelle le maire de Gatineau. À bien des égards, Québec est un grand succès économique. À une époque, c'était une ville de fonctionnaires et aujourd'hui, c'est une ville très forte, avec des pôles importants, notamment en biotechnologie et en tourisme. Le taux de chômage est sous les 5 %. Techniquement, il n'y a pas de chômage à Québec. » 

La journée mènera d'abord les maires de Québec et Gatineau dans les bureaux du Service intégration au travail de l'Outaouais (SITO). « Gatineau est un modèle au Québec pour l'intégration des immigrants, note M. Pedneaud-Jobin. Il y a là quelque chose qu'on peut transmettre. »

Le maire de Québec visitera le site de Zibi, où il rencontrera le président de Windmill Development, Jeff Westeinde, pour ensuite faire un détour vers le Théâtre de l'Île. Régis Labeaume recevra ensuite l'accueil officiel à l'hôtel de ville et au cabinet du maire où la signature du Livre d'Or et la remise d'un cadeau sont prévues. Évidemment, les médias sont invités à prendre des photos.

L'après-midi sera réservé aux dossiers économiques. Un dîner est organisé avec le conseil municipal, les préfets de l'Outaouais et la direction de la Ville pour discuter de diversification économique. Le tout sera suivi d'une rencontre avec la Commission économique de Gatineau et le personnel d'Innovation et développement Gatineau (IDGatineau), les associations locales de gens d'affaires. Des discussions sur la revitalisation des artères commerciales sont au menu.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer