Hausses pour les automobilistes

Une majoration de 8 $ du permis mensuel pour les stationnements municipaux et... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une majoration de 8 $ du permis mensuel pour les stationnements municipaux et une hausse du coût de la carte Accès Gatineau+, en passant par une hausse de la tarification des parcomètres et des horodateurs ainsi qu'un bond jusqu'à 82 % de la facture liée à certaines infractions.

Voilà quelques-uns des faits saillants des propositions budgétaires, qui, advenant leur adoption par les élus, forceront les contribuables gatinois à fouiller plus creux dans leurs poches en 2017. 

Désireuse de favoriser le transport en commun et de réduire l'utilisation de l'automobile, l'administration municipale souhaite faire passer le coût du permis mensuel dans la vingtaine de stationnements gérés par la Ville de 88 $ à 95 $, question d'arrimer le montant avec celui exigé pour un laissez-passer de la Société de transport de l'Outaouais (STO). La mesure permettrait d'ajouter 56 000 $ dans les coffres municipaux. Pour justifier l'augmentation, la Ville précise que les stationnements privés au centre-ville exigent entre 130 et 280 $.

Le tarif des parcomètres et des horodateurs passerait quant à lui de 2 à 3 $ l'heure, ce qui pourrait engendrer des revenus supplémentaires avoisinant les 475 000 $. 

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) suggère pour sa part de faire passer le coût du constat d'infraction pour le dépôt de neige sur la voie publique de 149 à 271 $, ainsi que de 149 à 246 $ celui pour avoir emprunté une voie réservée au transport collectif.

La carte Accès Gatineau +, de son côté, verrait son coût être majoré de 1 $ pour les moins de 18 ans (7 $) et les 18 à 64 ans (28 $), tandis que le tarif familial passerait de 55 à 60 $. Aucune modification de tarif n'est toutefois prévue pour les non-résidents. La mesure rapporterait près de 69 000 $. 

Bonne nouvelle pour les citoyens, toutes les visites dans un écocentre pour le dépôt de matériaux secs pourraient bien devenir gratuites dès l'an prochain, alors qu'auparavant, seules les trois premières visites étaient sans frais si on détenait la carte Accès Gatineau. La Ville se privera ainsi de revenus d'environ 150 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer