Action Gatineau met la machine électorale en marche

Le chef d'Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le chef d'Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À l'instar de quelques candidats indépendants qui se sont annoncés, cette semaine, le parti Action Gatineau (AG) met tranquillement en marche sa machine électorale.

Le maire et chef d'Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a fait savoir, vendredi, qu'une première assemblée d'investiture devant confirmer un candidat du parti pour l'élection de novembre 2017 doit avoir lieu un peu avant la période des Fêtes. Les autres assemblées d'investiture se tiendront en début d'année. Même les candidats sortants devront se plier à cet exercice. 

« Oui, notre organisation se met en branle et c'est nécessaire de le faire, indique le chef d'Action Gatineau. À partir du moment où nous décidons de faire des assemblées d'investiture, il faut prévoir le temps. Il faut d'abord que les candidats aient le temps de faire leur campagne pour remporter l'investiture et ensuite ils doivent avoir suffisamment de temps pour faire campagne pour remporter leur quartier. »

M. Pedneaud-Jobin s'est bien gardé d'identifier des candidats potentiels, mais il affirme multiplier les rencontres depuis quelque temps. « Je prends des cafés, je rencontre des gens et certains contactent directement le parti, explique-t-il. C'est normal. C'est à ce moment-ci que ce genre de choses doivent se passer. »

Étapes à venir

Action Gatineau doit d'ailleurs poursuivre la tenue de ses forums publics desquels seront issues un certain nombre de résolutions, a précisé M. Pedneaud-Jobin. « Ces résolutions seront présentées en congrès, probablement en mars, et ensuite, à l'été, on va s'asseoir, analyser le programme, le cadre financier et on fera une plateforme électorale avec laquelle nous irons en campagne. »

Le maire ne fait pas de cas que des élus du présent conseil aspirent à le battre aux élections pour le remplacer à la mairie. « Il y a des gens qui sont en désaccord avec des choses que je fais, mais moi, je pense que plus il y a d'options sur la table, mieux c'est pour les citoyens, dit-il. Les candidats proposent des idées et ce sont les citoyens qui tranchent. Je n'ai aucun malaise avec ça. Je ne fais qu'espérer que la joute politique demeure raisonnable le plus longtemps possible au conseil. »

Régis Labeaume à un cocktail de financement d'Action Gatineau

Le maire de la Ville de Québec, Régis Labeaume, prendra la parole au cocktail annuel de financement d'Action Gatineau, le parti du maire Maxime Pedneaud-Jobin, dans un peu plus de deux semaines. Le maire Pedneaud-Jobin profitera du passage du maire de Québec à Gatineau, le 17 novembre, pour inviter son homologue de Québec à venir discourir devant les invités d'Action Gatineau lors d'un 5 à 7 dans un hôtel de la ville. M. Labeaume sera à Gatineau cette journée-là pour jaser économie avec le maire Pedneaud-Jobin et d'autres intervenants de l'Outaouais. Selon un communiqué d'Action Gatineau, le maire Labeaume abordera notamment lors de la présentation au cocktail l'importance des bibliothèques dans les communautés ainsi que le projet IMPAC, une initiative de la Ville de Québec qui vise à accompagner les itinérants aux prises avec des dossiers judiciaires de façon à apporter des solutions durables plutôt que la simple application des sentences traditionnelles. La conférence du maire Labeaume sera suivie d'une période d'échanges avec les participants.

LeDroit

Jean Lepage nommé directeur général d'ID Gatineau

Le conseil d'administration d'Investissement et développement (ID) Gatineau, qui a officiellement remplacé le CLD en début de semaine, nomme Jean Lepage au poste de directeur général de l'organisme. Cette décision fait suite aux recommandations du comité de sélection formé pour évaluer les candidatures reçues pour ce poste. Monsieur Lepage agissait à titre de directeur général par intérim depuis le départ précipité de Michel Plouffe en février dernier. Il cumule plus de 25 ans d'expérience en développement économique, dont dix à titre de directeur du service aux entreprises à Développement économique - CLD Gatineau. «Monsieur Lepage connaît très bien les enjeux de notre ville en matière de développement économique, a déclaré Stéphane Parent, président d'ID Gatineau. Ces nombreux accomplissements, son expertise en entrepreneuriat et son leadership font de lui le candidat idéal pour assurer les fonctions de directeur général.»

LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer