Hausse des tarifs à la STO

L'abonnement mensuel pour adulte augmentera de 2 $, pour... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'abonnement mensuel pour adulte augmentera de 2 $, pour s'établir à 95 $.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Société de transport de l'Outaouais (STO) procède à une hausse tarifaire moyenne de 1,9 % en 2017, limitant celle-ci aux abonnements adultes et étudiants, et au billet.

L'abonnement mensuel pour adulte augmentera de 2 $, pour s'établir à 95 $, tandis qu'il sera majoré de 1 $ pour les étudiants, ce qui fera passer l'abonnement à 63,50 $. Le prix du billet croît de 10 cents, et atteindra 3,75 $. L'abonnement mensuel pour les aînés reste inchangé, à 40 $, de même que l'achat d'un passage en argent comptant. 

Ces augmentations ont été annoncées jeudi soir lors de l'adoption par le conseil d'administration de la STO de la grille tarifaire et du budget 2017. Le budget du transporteur public pour l'année prochaine atteindra 147,3 millions $, soit une hausse de 4,5 % par rapport à 2016. Le budget sera déposé à la Ville de Gatineau pour approbation, en décembre.

Un certain nombre de facteurs explique la hausse des tarifs, a indiqué le président de la STO, Gilles Carpentier.

« Comme toute entreprise, nous faisons face à des augmentations de nos frais d'exploitation », a souligné M. Carpentier, citant en particulier la hausse de la masse salariale.

« Les sources de revenus ne sont pas multiples en transport en commun », a en outre fait valoir M. Carpentier. 

« Le conseil d'administration a aussi l'obligation de respecter une augmentation maximum de la quote-part de la ville », a ajouté le président de la STO.

Cette contribution de la Ville de Gatineau à la STO augmentera de 2,8 millions $ en 2017 pour s'établir à 60,1 millions $, soit 41 % du budget du transporteur. L'augmentation maximale fixée pour cette quote-part était de 3 millions $.

La STO dit avoir réalisé des gains d'efficacité et d'économie dans son fonctionnement de 4,2 millions $ depuis 2014 alors que son objectif s'élève à 5,1 millions $ d'ici la fin de 2018.

Achalandage

La Société a aussi annoncé jeudi avoir enregistré une hausse cumulative de 1,3 % de son achalandage depuis le début de 2016, et entrevoit une prévision de croissance de 1 % l'an prochain. Au chapitre du transport adapté, la Société de transport de l'Outaouais projette une augmentation de 2 % de son achalandage, soit 295 000 déplacements.

La STO se dit prudente, mais optimiste face à la progression de l'achalandage sur son réseau. 

« Ça fait presque deux ans qu'on déclare des augmentations de l'achalandage tous les mois, ce qui est assez impressionnant parce que ce n'est pas comme ça que ça se passe dans toutes les sociétés de transport, incluant celle de nos voisins », a indiqué Gilles Carpentier.

Le conseil d'administration de la STO a aussi approuvé jeudi son programme triennal d'immobilisations pour 2017-2018-2019, qui comprend l'acquisition en 2017 de 21 autobus hybrides diesels-électriques. D'ici la fin de 2019, le transporteur collectif aura acheté un total de 58 autobus hybrides, soit six articulés et 52 bus réguliers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer