Cédric Tessier veut se faire élire dans le centre-ville en 2017

L'actuel conseiller du district Limbour, Cédric Tessier, briguera... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'actuel conseiller du district Limbour, Cédric Tessier, briguera de nouveau les suffrages en 2017, mais cette fois dans le district Hull-Wright.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré des analyses internes du parti qui lui donnaient de meilleures chances d'être réélu en étant le candidat sortant d'Action Gatineau dans le district Limbour, le conseiller municipal Cédric Tessier a plutôt choisi de briguer les suffrages dans le centre-ville lors de l'élection de 2017.

Il a annoncé sa décision par communiqué de presse, tard mercredi soir.

Sans dénigrer les enjeux propres au quartier qu'il représente actuellement, M. Tessier dit vouloir se rapprocher des enjeux qui le passionnent en retournant s'établir dans le centre-ville, quartier qu'il habitait avant son élection dans Limbour, en 2013. M. Tessier s'est fait élire comme indépendant avant d'intégrer Action Gatineau en janvier dernier. « C'est important pour moi d'habiter dans le district que je représente, explique-t-il. J'ai déménagé dans Limbour six mois après l'élection, c'était un engagement, mais d'un point de vue tout à fait personnel, je veux vivre dans un milieu très urbain. »

M. Tessier confie que « ce n'est pas tout le monde qui est enjoué au sein du parti » par sa décision. « Nos analyses démontrent que j'avais plus de chances de l'emporter en demeurant dans Limbour, mais c'est ma décision, dit-il. J'ai décidé de relever ce défi-là. Je sais que ce sera difficile, le centre-ville est le seul quartier où le maire n'a pas gagné une majorité de votes lors des élections de 2013. Ce sera un défi pour moi et pour Action Gatineau, mais nous pouvons le relever. »

Le conseiller affirme s'être passionné pour certains dossiers dans son actuel quartier, mais il reconnaît aujourd'hui que les enjeux du centre-ville sont plus près de sa personnalité. « Je veux m'attaquer à des enjeux comme la pauvreté et on peut dire sans se tromper que Limbour n'est pas un endroit où il y a le plus de problèmes de pauvreté à Gatineau, explique M. Tessier. Je veux aussi travailler au redéveloppement du centre-ville. J'ai eu beaucoup de discussions avec le milieu des arts et de la culture et si nous voulons créer de la fierté à Gatineau, je crois qu'il faut développer le pôle culturel Montcalm. »

L'actuelle conseillère du centre-ville, Denise Laferrière, croit que M. Tessier aura tout un défi à relever s'il est élu en 2017. « Le centre-ville, ce n'est pas exactement la clientèle que M. Tessier est accoutumé de représenter, lance-t-elle. Ce n'est pas un district homogène. C'est aussi un quartier où convergent plusieurs enjeux municipaux. Les gens du quartier sont aussi habitués à faire confiance à une élue qui a une indépendance d'esprit. Si M. Tessier veut représenter le centre-ville, il aura besoin de beaucoup d'humilité. »

Cédric Tessier devra d'abord remporter l'assemblée d'investiture de son parti dans le quartier, comme tous ses collègues sortant d'ailleurs puisque ce processus fait partie des statuts et règlement d'Action Gatineau. Il devient le deuxième candidat à annoncer publiquement qu'il souhaite briguer les suffrages dans le centre-ville, un quartier que Mme Laferrière, qui en est à son dernier mandat, représente depuis maintenant 15 ans. Le candidat René Coignaud est l'autre candidat, indépendant, à avoir fait connaître ses intentions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer