Le Columbia prêt à prendre forme

Le projet de condominiums de luxe Le Columbia surplombera la ferme... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le projet de condominiums de luxe Le Columbia surplombera la ferme érigée en 1835 sur le domaine du fondateur du canton de Hull, Philemon Wright.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dix ans après avoir fait l'acquisition de la ferme Columbia, le Groupe Brigil est prêt à aller de l'avant avec un projet de condominiums de luxe de 85 millions $ qui sera érigé derrière l'édifice patrimonial trônant à l'angle du boulevard Saint-Joseph et de la rue Gamelin, dans le secteur Hull.

Le président de Brigil, Gilles Desjardins, a présenté mercredi les détails de la dernière mouture de son projet Le Columbia, qui surplombera la ferme érigée en 1835 sur le domaine du fondateur du canton de Hull, Philemon Wright.

Le projet de 20 étages, dont la construction pourrait commencer au printemps prochain, devrait nécessiter environ 30 mois de travaux.

Brigil y proposera 288 unités « inspirées de la vie d'hôtel » en location, et visera notamment une clientèle de professionnels ou de « jeunes retraités actifs ». Le 20e étage sera entre autres occupé par un restaurant, une piscine, un spa et un gymnase, tandis qu'une clinique médicale et un café-bistro avec terrasse seront installés au rez-de-chaussée. Le projet comprend également un stationnement intérieur.

Gilles Desjardins assure que l'intégrité de la ferme Columbia, qui agira comme « oeuvre d'art » devant le nouvel immeuble, sera préservée. La structure de l'édifice patrimonial ne sera pas affectée, puisqu'aucun lien physique ne sera construit vers le nouvel immeuble. Un jardin extérieur assurera la liaison entre les deux bâtiments.

Présent lors du dévoilement, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a admis qu'il n'était « pas convaincu », au départ, qu'un édifice comme la ferme Columbia pourrait bien s'intégrer dans un projet moderne en hauteur. « Mais quand je regarde ça, c'est vraiment un grand succès, parce que c'est une maison qu'on ne pouvait pas perdre, qui est symbolique de tout notre passé, et là on a vraiment un édifice de haute qualité qui nous permet de la mettre en valeur », a-t-il mentionné.

Pour la conseillère du district, Louise Boudrias, a noté que le projet s'inscrit dans l'objectif de la Ville de Gatineau d'accroître la densification, tout en se réjouissant que les résidents qui s'établiront au Columbia « feront vivre et prospérer » le quartier. « Ils ne seront pas seulement de passe entre le boulot ici et le dodo vers la périphérie, a-t-elle souligné. Ils habiteront ici, ils s'amuseront ici et ils feront fructifier les commerces d'ici. »

Le directeur général de Brigil, Frédéric Lewis, a souligné que la proximité de différents services fera en sorte que « le transport en commun, le vélo et la marche seront favorisés ».

En parallèle, des projets de rénovations sont prévus aux Galeries de Hull et à la Place Cartier, tandis que le boulevard Saint-Joseph doit faire l'objet d'une revitalisation de 44 millions $ au cours des prochaines années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer