Exclusif

Gatineau se prononcera sur l'interdiction des pitbulls en novembre

La SPCA de l'Outaouais recommande de ne pas bannir... (PHOTO 123RF)

Agrandir

La SPCA de l'Outaouais recommande de ne pas bannir les chiens dangereux à Gatineau.

PHOTO 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La SPCA de l'Outaouais recommande au conseil municipal de ne pas bannir les chiens dangereux de son territoire, mais plutôt de renforcer la réglementation déjà en place.

L'organisme a rencontré, de manière informelle, les élus gatinois, mardi, afin de partager avec eux la position qu'il véhicule dans le dossier. Le président de la commission de la sécurité publique, Jocelyn Blondin, affirme toutefois que la recommandation de sa commission est déjà déterminée. Ce dernier se dit toujours personnellement en faveur du bannissement des chiens dangereux sur le territoire de la Ville. Il précise qu'une présentation publique doit avoir lieu à ce sujet à la fin du mois de novembre. 

«Il est plus coûteux de bannir, notamment à cause des clauses grand-père qui font se multiplier les interventions et les plaintes, indique France Dubois, directrice générale de la SPCA Outaouais. Nous avons déjà un bon règlement à Gatineau. Il suffit de le renforcer. Ça sera suffisant pour éliminer les mauvais propriétaires et les chiens agressifs.»

À la fin du mois de septembre, la Ville de Montréal a adopté un règlement interdisant tout nouveau pitbull sur son territoire et qui oblige les propriétaires actuels à se plier à une série de règles de sécurité. Il a été suspendu moins de 24 heures après son adoption par la Cour supérieure du Québec. La Ville de Montréal est présentement en appel de cette décision.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer