La conseillère Goneau déplore que le maire doute de ses collègues

La conseillère Sylvie Goneau... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

La conseillère Sylvie Goneau

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tout en jugeant « inacceptable » la fuite médiatique d'un document dans le dossier Guertin, la conseillère Sylvie Goneau déplore que le maire Maxime Pedneaud-Jobin ait laissé « planer un doute » sur les élus.

Candidate à la mairie de Gatineau en vue des élections de 2017, Mme Goneau a souligné mardi que ce ne sont pas tous les élus qui avaient reçu le document dont les détails ont été dévoilés par le 104,7 FM.

« Pour moi, c'est important, parce que le communiqué [du maire] qui a été émis donnait un soupçon de doute, faisait planer à une attaque personnelle envers le maire, a-t-elle réagi. Je pense qu'il faut rester calme quand on est un leader et il faut s'assurer des propos. On se doit de ne pas faire planer des doutes sans avoir des faits concrets. »

Dans le communiqué émis lundi par son cabinet, le maire Pedneaud-Jobin dénonçait « la transmission d'information confidentielle ».

« Le geste qui a été posé est grave et peut nuire à toute notre capacité de négocier, pouvait-on lire dans le communiqué auquel Sylvie Goneau fait référence. La personne qui a posé ce geste lâche devrait avoir le courage de m'attaquer directement plutôt que de nuire à Gatineau. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer