Gatineau poursuivie après la vente d'un terrain

Le terrain situé à l'angle des boulevards Saint-Raymond... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le terrain situé à l'angle des boulevards Saint-Raymond et Cité-des-Jeunes doit accueillir une superclinique de médecine.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

L'homme d'affaires Frédérick Ballard passe de la parole aux actes et poursuit la Ville de Gatineau pour une somme de plus de 18,5 millions $ dans la saga entourant la vente d'un terrain devant accueillir la future superclinique dans le secteur Hull.

Dans une demande introductive d'instance déposée en Cour supérieure, Chambre civile, M. Ballard réitère son objection à la vente du terrain et son immeuble par la Ville de Gatineau à un groupe de médecins pour la somme de 1,1 million $ alors qu'il avait offert d'acquérir le site situé à l'intersection des boulevards Saint-Raymond et Cité-des-Jeunes au prix de 1,4 million $. 

Fausses informations

Il affirme notamment dans le document de cour que la Ville lui a donné de fausses informations lorsqu'elle lui a mentionné que le terrain convoité n'était pas sur le marché, alors que des négociations pour sa vente de gré à gré avaient lieu en 2014 avec le groupe de médecins, qui était en discussion avec le ministère de la Santé pour bâtir la superclinique, avance le document. « Le fait d'avoir caché à la population et surtout à la demanderesse (M. Ballard) son projet (avec le groupe de médecins) constitue une lourde faute à notre avis », précise aussi la demande introductive d'instance datée du 30 septembre, signée par l'avocat Sylvain Marcotte, qui avait aussi apposé sa griffe sur la récente mise en demeure envoyée à la Ville de Gatineau.

Le document de poursuite indique en outre que M. Ballard et son avocat ont suggéré au maire Maxime Pedneaud-Jobin de recommander au conseil municipal de procéder par appel d'offres publiques dans ce dossier.

La Ville de Gatineau a réfuté toute responsabilité dans le dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer