Il y a de la place pour deux centres-ville, estime Nader Dormani

L'homme d'affaires Nader Dormani se range résolument derrière... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

L'homme d'affaires Nader Dormani se range résolument derrière ceux qui appuient la construction du futur aréna Guertin dans le secteur de la Cité.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le développement du secteur de la Cité ne doit pas être vu comme se faisant au détriment de ce qui convient d'appeler le «centre-ville», lance l'homme d'affaires Nader Dormani.

«Ce n'est écrit nulle part dans la Bible qu'il ne peut pas y avoir deux centres-ville, deux secteurs de concentration de commerces, d'institutions et de résidences, dit-il. Surtout pas dans une ville étendue comme Gatineau. Ce sont deux centres-ville bien différents. Celui de la Cité comprend de gros bâtiments résidentiels, des grosses infrastructures, il est plus moderne, tandis que celui de Hull est plus traditionnel et tire sa force de sa proximité avec Ottawa.»

M. Dormani se range résolument derrière ceux qui appuient la construction du futur aréna Guertin dans le secteur de la Cité. Il s'agit d'ailleurs d'une excellente nouvelle pour les affaires dans son cas.

L'homme d'affaires Nader Dormani vient d'acheter un vaste... (Courtoisie) - image 2.0

Agrandir

L'homme d'affaires Nader Dormani vient d'acheter un vaste terrain à proximité du futur aréna où il entend construire un hôtel, un complexe résidentiel, ainsi que des espaces à bureaux et commerciaux.

Courtoisie

L'homme d'affaires vient d'acheter un vaste terrain à proximité du futur aréna où il entend construire un hôtel, un complexe résidentiel, ainsi que des espaces à bureaux et commerciaux.

«C'est un projet de plusieurs dizaines de millions de dollars, précise-t-il. La construction de la première phase doit débuter l'an prochain, autour du printemps. Nous allons construire un édifice de six étages pour des bureaux et dont le premier étage sera réservé à des commerces. La construction de l'aréna vient changer bien des choses pour nous. Ça va être bien plus facile d'attirer des commerçants avec une telle infrastructure à proximité. Ça va attirer des gens. C'est intéressant pour des restaurateurs par exemple.»

M. Dormani n'a pas encore d'échéancier précis pour la construction de l'hôtel, mais l'homme d'affaires admet que l'arrivée éventuelle de Vision multisports Outaouais (VMSO) dans le secteur pourrait faire accélérer les choses. Mardi, le président de VMSO, Alain Sanscartier, affirmait que l'endroit était intéressant pour y attirer des événements sportifs d'envergure provinciale et nationale.

«C'est certain que c'est intéressant pour développer le marketing de l'hôtel, dit-il. Il faut d'abord trouver une bannière hôtelière. C'est une première étape et nous n'avons pas encore entrepris ces démarches. Une chose est certaine maintenant, c'est que nous voulons commencer ça plus tôt que tard.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer