Gatineau se fait belle pour l'automne

Saul Yanes et sa fille Andrea étaient de... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Saul Yanes et sa fille Andrea étaient de ceux qui ont donné un peu de leur temps, samedi, pour ramasser les déchets polluant les espaces naturels gatinois.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Le beau temps était au rendez-vous samedi matin pour le Grand Ménage de l'automne à Gatineau.

De nombreux citoyens et des familles ont répondu à l'appel de l'administration municipale et d'Enviro Éduc-Action pour mettre la main à la pâte et ramasser les débris polluant les espaces naturels de la ville. 

Les rebuts cueillis par les bénévoles sur les cinq sites principaux de l'activité - des sacs de plastique, du papier, de la styromousse, des pancartes, des pneus et bien d'autres choses - ont été acheminés au centre de tri ou au site d'enfouissement.

« J'ai vu beaucoup moins de bouteilles d'eau, et très peu de bouteilles de bière cassées. On dirait que les gens commencent à mieux comprendre qu'ils doivent ramasser derrière eux parce que, dans le fond, c'est la qualité des milieux naturels qui s'en ressent », a expliqué la conseillère Denise Laferrière, qui a participé à l'activité dans le secteur du parc du lac Leamy et du boulevard Fournier.

« L'idée de ne pas jeter de déchets par terre, de les conserver pour les jeter aux poubelles ou les placer au recyclage rendu à la maison, fait son chemin », a ajouté l'élue. Mais tous n'ont pas ce réflexe : une tente et un sac de couchage figurent parmi les objets hors du commun ramassés par l'équipe de Mme Laferrière et de son collègue Mike Duggan.

Cette année marquait la septième édition du Grand Ménage de Gatineau cette année, qui a lieu au printemps et à l'automne. Au printemps dernier, l'activité avait attiré 10 200 participants, dont de nombreux écoliers.

En 2015, les corvées printanière et automnale avaient permis de ramasser environ cinq tonnes de matières résiduelles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer