Feu rouge aux virages à droite à 15 intersections

Les automobilistes circulant à Gatineau devront bientôt s'habituer à voir... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les automobilistes circulant à Gatineau devront bientôt s'habituer à voir davantage de panneaux interdisant le virage à droite au feu rouge.

Le conseil municipal gatinois a donné son aval, mardi soir, à l'interdiction de cette manoeuvre pour 15 nouvelles intersections situées sur son territoire.

Parmi les endroits ciblés, on retrouve notamment trois intersections associées à la piste cyclable qui sera aménagée au centre-ville. C'est le cas des approches nord, est et ouest des intersections du boulevard des Allumettières et de la rue Laurier.

Deux zones environnantes au Rapibus font aussi partie du lot. C'est le cas de l'intersection en direction est de la rue Montcalm et du corridor du Rapibus. Idem pour l'approche sud de l'intersection de la rue Montcalm et du corridor Rapibus.

L'approche est de l'intersection du boulevard des Allumettières et de la rue Saint-Rédempteur, l'approche est de l'intersection du boulevard de la Carrière et de la rue Atawe, l'approche sud de l'intersection du boulevard Sacré-Coeur et de la rue Laval, l'approche est de l'intersection de la rue Eddy et de l'accès au projet ZIBI, l'approche nord de l'intersection des boulevards Maisonneuve et des Allumettières, l'approche nord de l'intersection du boulevard Sacré-Coeur et de la rue Laurier et l'approche sud de l'intersection des rues Laurier et Laval complètent le tableau pour le secteur Hull.

Trois endroits dans le secteur Gatineau seront également touchés par la réglementation. Une interdiction de tourner à droite au feu rouge à l'approche ouest de l'intersection du boulevard Lorrain et de la rue Saint-Rose, de même qu'aux approches est et sud de l'intersection du boulevard La Vérendrye et de la rue Lafrance seront aussi en vigueur.

Selon le conseiller municipal et président de la commission de la sécurité publique et de la circulation, Jocelyn Blondin, la sélection des intersections a été basée sur des études et la réception de plaintes en lien avec des accidents survenus à ces intersections. Le volume de circulation sur les sections routières concernées a aussi joué dans la balance lors de la décision.

«C'est une question de sécurité autant pour les piétons et les cyclistes que pour les automobilistes. [...] J'ai constaté moi-même à quelques occasions que c'est pas évident pour un véhicule automobile de pouvoir voir les cyclistes qui s'en viennent sur la piste cyclable et qui traversent à certaines de ces intersections. Ce sera plus sécuritaire pour tout le monde», a affirmé M. Blondin.

Des enseignes permanentes seront installées aux 15 points ciblés. Des panneaux faisant mention de l'ajout de nouvelle signalisation à proximité des différentes intersections seront aussi érigés temporairement afin d'aviser les automobilistes de la nouvelle politique. Les affiches devraient être installées prochainement, a mentionné M. Blondin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer