Greg Fergus rêve toujours d'un tramway

  • Les modélisations du projet de Greg Fergus, que nous publions aujourd'hui en primeur, montrent que le tramway partirait du chemin d'Aylmer pour se rendre jusqu'au Musée canadien de l'histoire. Une bifurcation vers le Plateau permettrait de desservir la population sans cesse en croissance de ce secteur. Voici un croquis du tramway sur le boulevard Saint-Raymond, dans le quartier Manoir des Trembles. (Courtoisie)

    Plein écran

    Les modélisations du projet de Greg Fergus, que nous publions aujourd'hui en primeur, montrent que le tramway partirait du chemin d'Aylmer pour se rendre jusqu'au Musée canadien de l'histoire. Une bifurcation vers le Plateau permettrait de desservir la population sans cesse en croissance de ce secteur. Voici un croquis du tramway sur le boulevard Saint-Raymond, dans le quartier Manoir des Trembles.

    Courtoisie

  • 1 / 4
  • Sur le chemin d'Aylmer (Courtoisie)

    Plein écran

    Sur le chemin d'Aylmer

    Courtoisie

  • 2 / 4
  • Devant le Musée canadien de l'histoire, sur la rue Laurier (Courtoisie)

    Plein écran

    Devant le Musée canadien de l'histoire, sur la rue Laurier

    Courtoisie

  • 3 / 4
  • Sur le boulevard Alexandre-Taché, à la hauteur de la Ferme Moore (Courtoisie)

    Plein écran

    Sur le boulevard Alexandre-Taché, à la hauteur de la Ferme Moore

    Courtoisie

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, n'en démord pas. Il demeure convaincu que la Ville de Gatineau et la Société de transport de l'Outaouais (STO) doivent se projeter dans l'avenir et opter pour un tramway comme mode de transport rapide pour desservir l'ouest de la ville.

Ce dernier présentera une modélisation de ce à quoi pourrait ressembler un tramway à Gatineau, lundi soir dès 18 h 30, lors d'un forum qu'il organise à la ferme Moore.

M. Fergus sait très bien que la STO est sur le point de consulter la population quant aux choix du mode de transport et du tracé du lien rapide vers l'ouest et il ne cache pas qu'il tente d'influencer le choix qui devra être fait.

« Il est toujours plus facile d'aller vers ce qu'on connaît déjà au lieu d'oser et de se projeter vers l'avenir, lance-t-il en entrevue avec LeDroit. C'est toujours plus facile de répéter ce qu'on a déjà fait. Il faut éviter la simplicité. L'objectif de mon forum c'est d'encourager tout le monde à rêver plus grand. Pourquoi encore dépenser 250 millions $ pour un système qui va se vouloir transitoire, comme cela a été fait dans l'est de la ville ? Si on veut se projeter vers l'avenir, c'est le temps de le faire. La conjoncture politique est parfaite pour ça présentement. »

M. Fergus rappelle que le gouvernement fédéral s'apprête à investir massivement dans les infrastructures de transport en commun durable. « Le fédéral va financer ces projets jusqu'à concurrence de 50 %, note-t-il. La province souhaite électrifier ses réseaux de transport en commun. La conjoncture pour un tramway dans l'ouest est idéale présentement. Si nous ne le faisons pas ici, le fédéral va juste dépenser son argent ailleurs, là où les gens auront décidé d'agir. »

« Il y a toujours un coût à l'inaction.... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

« Il y a toujours un coût à l'inaction. Le regret est une émotion vive et inutile. Il faut éviter les "j'aurais dû". Moi, je tente d'influencer l'avenir de ma communauté », indique le député d'Hull-Aylmer, Greg Fergus.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

« Il y a toujours un coût à l'inaction. Le regret est une émotion vive et inutile. Il faut éviter les "j'aurais dû". Moi, je tente d'influencer l'avenir de ma communauté », poursuit-il.

D'Aylmer au centre-ville, en passant par le Plateau

Les modélisations du projet de Greg Fergus, que nous publions aujourd'hui en primeur, montrent que le tramway partirait du chemin d'Aylmer pour se rendre jusqu'au Musée canadien de l'histoire.

Une bifurcation vers le Plateau permettrait de desservir la population sans cesse en croissance de ce secteur. 

Sur la rue Laurier, le tramway permettrait de désengorger les rues du centre-ville et permettrait de créer et attirer des investissements, notamment dans le domaine du tourisme, peut-on lire dans la présentation qui sera faite lundi soir à la ferme Moore.

Le passage du tramway dans le secteur du Plateau permettra de dynamiser le développement du Coeur du village. La construction d'une ligne de tramway sur le chemin d'Aylmer permettrait de dégager de l'espace pour un lien cyclable attenant à cette importante artère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer