Gatineau veut plus d'autonomie en logement social

La conseillère gatinoise Myriam Nadeau... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

La conseillère gatinoise Myriam Nadeau

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Gatineau a continué de plaider pour plus d'autonomie auprès du gouvernement provincial, vendredi, mais cette fois dans le domaine de l'habitation.

La présidente de la Commission permanente sur l'habitation de la Ville de Gatineau, Myriam Nadeau, a profité du passage de la tournée de consultation de la Société d'habitation du Québec (SHQ) sur une nouvelle approche d'intervention dans le domaine du logement pour rappeler au gouvernement du Québec que le fédéral est «un joueur dont il faut désormais tenir compte».

Le gouvernement du Canada s'apprête à réinvestir massivement dans le domaine du logement. Il est, lui aussi, en consultation pour établir une stratégie nationale.

«Nous demandons au gouvernement du Québec de prendre les mesures nécessaires pour qu'une partie des investissements prévus dans les infrastructures sociales soit réservée à la construction de logements abordables et sociaux, et que les villes aient leur mot à dire», a déclaré Mme Nadeau.

Cette dernière a aussi rappelé que Gatineau a une expertise dans le domaine, tout comme les intervenants sur le terrain. «Ce qui manque, c'est la reconnaissance nécessaire pour nous donner plus d'autonomie, limiter les délais [...] pour aller plus vite et construire davantage de logements.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer