Un géant européen ramassera les ordures gatinoises

La présence des camions vert, jaune et blanc de la compagnie Waste Management... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La présence des camions vert, jaune et blanc de la compagnie Waste Management dans les rues de Gatineau tire à sa fin.

Dès juin 2017, la Ville fera confiance à un nouveau joueur qui vient de percer le marché nord-américain dans le domaine de la collecte des déchets, du recyclage et du compostage.

Le géant européen de la collecte des déchets, Derichebourg, se voit octroyer un contrat de quatre ans, incluant trois années supplémentaires en option, d'une valeur de 45 millions $. Ce colosse européen dont le chiffre d'affaires dépassait les 2,5 milliards d'euros en 2014, vient mettre fin à la main mise sur la collecte des ordures exercée à Gatineau par Waste Management et Malex depuis 2006.

Derichebourg, une compagnie familiale déjà fortement présente dans les grandes villes de France, d'Italie et du Maroc, a implanté son siège social nord-américain à Montréal en décembre dernier. La compagnie a obtenu les contrats pour la collecte des ordures dans quelques arrondissements montréalais, mais Gatineau devient la première véritable grande ville où s'implante la compagnie sur le continent.

Cyrille Nottoli, directeur des activités chez Derichebourg, indique que l'octroi du contrat à Gatineau forcera la compagnie a investir plusieurs millions de dollars localement.

«Que ce soit en achat de camions, d'équipement, pour l'acquisition d'un site et en recrutement d'employés sur le territoire, tous les investissements seront faits localement», dit-il. L'arrivée de Derichebourg viendra, dit-il, créer une centaine d'emplois à Gatineau.

«C'est une entreprise qui veut percer le marché, donc qui veut innover, a noté le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. On avait un programme avec un certain nombre d'incertitudes parce que nous avons des choix qui restent à faire, mais cette compagnie, malgré cela, a décidé de venir ici à un prix qui est intéressant pour nous. On sent vraiment que c'est une entreprise qui veut percer le marché et ça nous fait plaisir de profiter de cet enthousiasme-là. Dans ce domaine, ce sont toujours des géants. Qu'on ait un nouveau joueur qui arrive, ça brasse les cartes  et c'est toujours positif.»

Ce nouveau contrat signera aussi la fin de la co-collecte, qui consistait à ramasser dans un même camion les ordures ou le recyclage et le compostage. Derichebourg aura des camions dédiés uniquement au compostage et d'autres qui ne ramasseront que les ordures ou le recyclage.

La directrice du service de l'environnement de la Ville de Gatineau, Chantal Marcotte, assure que ce changement ne devrait pas faire augmenter la circulation lourde dans les quartiers résidentiels.

«À peu près le même nombre de véhicules sera sur les routes qu'actuellement», a-t-elle précisé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer