Travaux sur la rue Lafrance: Gatineau veut calmer les inquiétudes

Préoccupés par les travaux qui doivent avoir lieu... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Préoccupés par les travaux qui doivent avoir lieu sur la rue Lafrance, quelques dizaines de citoyens se sont déplacés au centre sportif de Gatineau, lundi soir, à l'occasion d'une séance d'information.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est devant une foule au scepticisme évident, lundi soir, que des représentants de la Ville de Gatineau ont tenté d'expliquer et justifier la tenue de travaux sur la rue Lafrance en vue de la construction de nouvelles résidences.

Le passé - pas si lointain - a laissé un goût amer aux résidents du secteur qui craignent une répétition des événements de 2008. 

Six résidences ont dû être évacuées et deux furent démolies en raison de l'instabilité du terrain.

Des travaux de stabilisation des terrains sont déjà en cours. Le conseiller du secteur, Daniel Champagne, a offert ses excuses aux citoyens, soulignant qu'une rencontre d'information aurait dû avoir lieu plus tôt et qu'il assume la responsabilité de cette erreur.

Les citoyens ont mis en doute la pertinence de construire de nouveaux logements à cet endroit. Selon M. Champagne, il s'agit d'une situation plutôt inévitable puisque le terrain appartient à un promoteur privé et que celui-ci possède un droit de développement.

«L'expropriation coûterait très très cher aux citoyens. D'autre part, ce n'est pas la seule zone de mouvement de masse à Gatineau. On ne peut pas faire de l'expropriation sur toutes les zones. On doit mettre en place des mesures rigoureuses qui cadrent avec les règlements de la Ville.»

Des arbres coupés

L'autre interrogation récurrente durant la période de questions de cette rencontre citoyenne était la coupe d'arbres dans le cadre de ces travaux. L'ingénieur responsable de la stabilisation du terrain, Mohammad Hosseini, a tenté de rassurer les gens.

«Soyez assurés que mon projet, ça n'en sera pas un où il y aura des glissements de terrain», a-t-il affirmé d'un ton convaincu.

Les travaux consistent à la création de tranchées drainantes dans la pente pour éviter l'accumulation d'eau dans le sol et la création de fissures dans le sol. La coupe de certains arbres est nécessaire pour la mise en place de ces tranchées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer