Piétons et cyclistes avant les autos

Même si parfois la circulation peut y être très dense aux heures de pointe, la... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si parfois la circulation peut y être très dense aux heures de pointe, la rue Laurier et l'intersection de la rue Eddy ne seront pas réaménagées avec l'objectif d'améliorer la fluidité de la circulation.

« On ne part pas avec le point de vue traditionnel qui veut qu'on doive améliorer les conditions de la circulation automobile, précise la directrice du module de l'aménagement du territoire et du développement économique de la Ville de Gatineau, Catherine Marchand. On ne cherche pas à les détériorer non plus. Nous voulons des aménagements qui vont favoriser tous les modes de transports. On recherche une plus grande convivialité et une plus grande sécurité, pour les piétons et les cyclistes en particulier. »

Mme Marchand rappelle que la Ville de Gatineau a clairement fait son lit en faveur des transports actifs. « La Ville a un plan de déplacement qui place le piéton en priorité, dit-elle. Et avec nous, dans le projet Zibi, nous avons un promoteur qui vise les mêmes objectifs de façon très explicite, par le design de son développement et ses plans d'implantation. Ses rues étroites et partagées ne seront pas du tout favorables à une circulation automobile de transit. »

Les coûts estimés par CIMA+ pour refaire l'intersection Laurier-Eddy, selon les options présentées, varient entre 1,5 et 2,1 millions $. Cela ne comprend pas les honoraires professionnels et la possible décontamination des sols. Le coût de la passerelle pour les cyclistes n'a pas été évalué.

Ces travaux s'inscriront toutefois dans un chantier beaucoup plus vaste qui mènera au reprofilage complet de la rue Laurier, entre Maisonneuve et Montcalm. « On ne peut pas dire aujourd'hui que le piéton a une expérience très agréable en déambulant le long de la rue Laurier, concède Mme Marchand. C'est essentiellement un lien de passage. Il faut en faire une artère urbaine. Laurier agit présentement comme une rupture avec le futur projet Zibi. Il faut y remédier. Il y a un tas de terrain qui sont sous-utilisés, surtout entre Eddy et Laval. Ce sont des fonds de cours ou des terrasses qui surplombent des terrains de stationnement. Il faut aussi dire que la topographie n'a pas aidé à la configuration de cette rue. »

Détourner les poids lourds sur le pont du Portage

La Ville de Gatineau souhaiterait que la Commission de la capitale nationale (CCN) et la Ville d'Ottawa acceptent que les camions lourds empruntent le pont du Portage plutôt que le pont des Chaudières, mais pour l'instant, elle prêche dans le désert.

Le pont des Chaudières est le seul autre pont à traverser la rivière des Outaouais, à part Cartier-MacDonald, où la circulation des poids lourds y est autorisée. Gatineau ne cache pas qu'il s'agit pour elle d'un enjeu de taille. Le pont Chaudière et ses approches du côté québécois sont mal adaptés à ce type de circulation.

« Il devra y avoir une discussion pour trouver une façon de déporter le camionnage sur le pont du Portage, note la directrice du module de l'aménagement du territoire et du développement économique de la Ville de Gatineau, Catherine Marchand. La Commission de la capitale nationale (CCN) va s'y opposer fermement parce que du côté d'Ottawa, ça débouche sur une promenade et devant un site potentiel pour un monument national. Ça ne s'inscrit pas dans leur vision. La Ville d'Ottawa n'est pas plus favorable que ça non plus. »

N'empêche que le pont des Chaudières représente tout un enjeu pour la Ville de Gatineau.

 Les poids lourds qui l'empruntent servent souvent à la desserte des commerces et des bureaux dans son centre-ville. « C'est surtout des camions de livraison, note Mme Marchand. Ils prennent beaucoup de place et ça rend les choses difficiles à l'intersection de Laurier et Eddy. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer