Gatineau-Decarel: la dernière page se tourne

Gatineau pourra retenir 535 000 $ des millions... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Gatineau pourra retenir 535 000 $ des millions de dollars qu'elle doit verser. Ce montant servira, entre autres, à corriger des problèmes d'éclairage de la piscine.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau vient de clore un dossier. Et pas n'importe lequel.

Gatineau et Decarel se donneront bientôt « quittance mutuelle » dans le dossier du Centre sportif. La bataille juridique amorcée en 2011 doit officiellement prendre fin le 15 juillet prochain avec la radiation des cinq dernières hypothèques légales qui grèvent le bâtiment. 

L'entente hors cour de février dernier qui permettait à Decarel de recevoir le paiement de 13,4 millions $ obligeait aussi l'entrepreneur à corriger, à sa charge, les déficiences au Centre sportif. Un total de 514 déficiences ont été confirmées selon le mécanisme d'arbitrage prévu à l'entente. 

Decarel a corrigé 282 de ces déficiences, ce qui représente, selon la Ville, des travaux de 2 millions $. L'entrepreneur « a négligé ou refusé » de corriger 232 déficiences, a indiqué le service juridique de la Ville de Gatineau, mercredi. Selon les termes de l'entente, Gatineau pourra retenir 535 000 $ des millions de dollars qu'elle doit verser.

Ce montant servira, entre autres, à corriger des problèmes d'éclairage de la piscine. Les reflets dans l'eau forcent la Ville à recourir à plus de surveillants qu'en temps normal afin d'être en mesure de couvrir tous les angles de la piscine. Certains « systèmes de contrôle » du bâtiment devront aussi être corrigés par la Ville. 

« On a maintenant un édifice LEED Or qui accueille 500 000 personnes par année, 10 000 par semaine, a lancé le maire. C'est un centre exceptionnel. On en est très fiers. On a défendu les intérêts de Gatineau. Des centaines de corrections auront été faites. Ça n'a pas été simple, mais à la fin on a un édifice extrêmement intéressant et des contribuables qui ont été respectés. »

Le coût du Centre sportif devait initialement être de 42,1 millions $. Il en aura coûté 52,6 millions $. La poursuite de Decarel était de 24,7 millions $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer