«Ça ne donne rien de se chicaner»

« Pour les Olympiques, on est extrêmement soulagé, on... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

« Pour les Olympiques, on est extrêmement soulagé, on voit la lumière au bout du tunnel, ça fait longtemps qu'on n'avait pas senti autant d'amour qu'aujourd'hui, a lancé le président de l'organisation, Alain Sear.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La partie n'est pas encore gagnée. Bien des obstacles restent encore à franchir avant que les Olympiques patinent dans leur nouvel amphithéâtre de 4000 places, mais le couple formé par Gatineau et son club de hockey junior semblait déjà, jeudi, un peu plus « en amour ».

« Pour les Olympiques, on est extrêmement soulagé, on voit la lumière au bout du tunnel, ça fait longtemps qu'on n'avait pas senti autant d'amour qu'aujourd'hui, a lancé le président de l'organisation, Alain Sear. C'est très positif et nous avons très hâte de travailler en collaboration avec Vision multisports Outaouais (VMSO).

La direction des Olympiques était visiblement rassurée de voir le conseil municipal adopter à l'unanimité la prolongation du protocole les liant à la Ville de Gatineau. Le club de hockey pourra continuer de loger au Centre Robert-Guertin tant que le nouvel amphithéâtre ne sera pas fin prêt à les accueillir. «Ce qu'on doit retenir de cette journée, c'est que c'est positif, et qu'on doit aller de l'avant, a affirmé M. Sear. La Ville veut nous garder, nos partisans seront soulagés de le savoir. On va pouvoir travailler à bâtir l'avenir. Ça ne donne rien de se chicaner.»

Les relations entre VMSO et les Olympiques sont par ailleurs déjà bien amorcées. M. Sear a indiqué que 90 % du protocole d'entente est déjà négocié. «Nous avons partagé nos préoccupations et nos désirs, a ajouté le président. Je n'entrevois aucun problème avec eux.»

Le président de VMSO, Alain Sanscartier, confirme que les pourparlers entre son groupe et les Olympiques n'ont pas commencé hier. Les 10 % devant être encore négociés entre les deux parties seront modulés par les détails de l'entente à venir entre la Ville et son partenaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer