Une nouvelle maison par année pour les familles fragilisées

Après Montréal, Sherbrooke et Deux-Montagnes, l'organisme Habitat pour... (Archives Le Droit)

Agrandir

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après Montréal, Sherbrooke et Deux-Montagnes, l'organisme Habitat pour l'humanité débarque à Gatineau et entend, d'ici 2020, construire une maison par année pour des familles à faible revenu et mal logées.

C'est à l'initiative de la conseillère et candidate à la mairie de 2017, Sylvie Goneau, que s'est constitué le comité gatinois de cet organisme à but non lucratif. Il regroupe neuf bénévoles impliqués dans leur communauté, dont certains sont issus du domaine de la construction domiciliaire. 

« Il y a plus de 15 000 ménages à Gatineau qui doivent dépenser plus de 30 % de leurs revenus pour se loger, note Mme Goneau. Habitat pour l'humanité va construire une première maison en 2017 et offrira une hypothèque sans mise de fonds à une famille fragilisée de Gatineau. Les paiements que devra faire cette famille comprendront les taxes municipales et les assurances pour la maison, mais ne dépasseront jamais 30 % de ses revenus. C'est pour moi un rêve qui se réalise. C'est un cadeau que je m'offre de pouvoir dire que finalement nous avons ce comité dans la région. »

Habitat pour l'humanité, une organisation internationale, a fait son apparition au Canada en 1985. L'organisme a depuis construit 2200 maisons pour des familles canadiennes. Au Québec, l'organisme a jusqu'à maintenant aidé 20 familles à accéder à une propriété. « Nous agissons comme autoconstructeur et prêteur hypothécaire, explique Maxime Hémond, directeur de l'organisme au Québec. La famille qui sera retenue pour habiter dans cette maison va rembourser tranquillement son hypothèque et l'argent sera réinvesti dans un fonds permettant de financer la construction d'autres maisons au Québec. »

L'organisme souhaite maintenant obtenir de la Ville de Gatineau ou de promoteurs immobiliers un terrain pour construire sa première maison à Gatineau. « C'est souvent un don ou un prix correspondant à ce qui est réservé habituellement pour le logement social », note M. Hémond. Une première activité de financement aura lieu jeudi sur un bateau de Croisières Outaouais. L'argent amassé ira directement à la construction de la maison. L'organisme souhaite amasser 125 000 $ en dons d'ici le début de la construction de cette première maison, au printemps 2017. 

Les familles qui souhaitent profiter de l'offre d'Habitat pour l'humanité doivent s'inscrire sur le site de l'organisme. Un comité provincial déterminera quelle famille pourra éventuellement y emménager. « Pour être admissible, la famille ne doit pas avoir un ratio d'endettement trop élevé, elle doit être mal logée et elle doit s'engager à faire 500 heures de bénévolat lors de la construction de la prochaine maison de l'organisme », a noté Mme Goneau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer