«Pas question de perdre les Olympiques», dit Pedneaud-Jobin

Le maire de Gatineau estime qu'il a multiplié... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le maire de Gatineau estime qu'il a multiplié les preuves d'amour envers les Olympiques au cours des derniers mois. «J'ai l'impression d'en donner tous les jours.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«On a toujours dit qu'on voulait sauver les Olympiques et on va prendre les mesures nécessaires pour le faire, il n'est pas question de perdre les Olympiques.»

C'est en résumé ce que le maire Maxime Pedneaud-Jobin avait à dire à la direction des Olympiques, 24 heures après que le gouverneur du club, Norman MacMillan, ait exigé publiquement que Gatineau rassure l'organisation quant à son avenir.

«On veut avoir un signe d'amour de la part de la Ville, ça presse», affirmait M. MacMillan au Droit.

Le maire de Gatineau estime qu'il a multiplié les preuves d'amour envers les Olympiques au cours des derniers mois. «J'ai l'impression d'en donner tous les jours parce que je travaille fort sur le dossier des Olympiques, a-t-il lancé. J'ai parlé à M. MacMillan et à Alain Sear et comme nous l'avions prévu, comme j'avais dit à M. Sear, nous allons les rencontrer après que le conseil se sera parlé.»

Selon la conseillère et candidate à la mairie en 2017, Sylvie Goneau, si le maire souhaite démontrer son attachement aux Olympiques, il doit répondre favorablement à la demande de l'organisation et renverser la résolution adoptée il y a un an qui prévoit la démolition du centre Robert-Guertin à la fin de la saison 2017-2018.

«C'est une résolution très restrictive pour le futur des Olympiques, affirme Mme Goneau. Quand on fait face à des enjeux comme présentement et à un prolongement d'échéancier comme c'est le cas depuis un an, la moindre des choses serait de revoir cette résolution pour rassurer les Olympiques.»

M. Pedneaud-Jobin n'a pas précisé s'il allait demander au conseil municipal de renverser la résolution, mais il a ouvert la porte à prolonger encore un peu plus la vie du vieil amphithéâtre inauguré en 1957.

«Tout dépendra des scénarios, a-t-il précisé. Nous avons des engagements envers les Olympiques jusqu'à la fin de la saison 2017-2018, nous allons voir quels seront les délais pour la suite des choses, mais nous allons prendre les mesures pour que soit retapé l'aréna, ou nous allons trouver une autre solution, mais nous ne perdrons pas les Olympiques.»

La Ville de Gatineau investit 250 000$ par année afin de s'assurer que l'actuel aréna Guertin puisse continuer de servir. Prolonger la vie de l'actuel domicile des Olympiques en attendant que le nouvel amphithéâtre soit prêt est une des solutions sur la table, a précisé le maire.

Un «manque d'information», dénonce Goneau

Sylvie Goneau soutient que les tensions qui ont rythmé la semaine politique à Gatineau sont principalement dues à la décision du maire Pedneaud-Jobin de ne pas informer promptement les élus et les différents partenaires impliqués dans le dossier Guertin.

«Il y a un manque d'information pour tout le monde, dit-elle. C'était pour éviter cela que nous voulions former un comité cet automne, pour nous assurer que tout le monde demeure informé, mais le maire n'a jamais eu l'intention de collaborer. Il affirmait que ça allait faire retarder les choses. Ça fait un an que les choses tardent dans ce dossier. On ne peut pas dire que c'est à cause du conseil. C'est à cause du maire qui travaille seul dans son bureau.»

Depuis plusieurs mois, le maire, la députée de Hull, les fonctionnaires municipaux ainsi que ceux du ministère des Affaires municipales analysent et valident différents scénarios dans ce dossier.

Le comité exécutif de la Ville de Gatineau a été mis au parfum, mercredi, des différentes propositions envisageables pour le futur aréna. L'exécutif fera des propositions au reste du conseil, à huis clos, la semaine prochaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer