Gatineau a-t-elle été victime de collusion?

La semaine politique s'amorcera sur les chapeaux de roue, mardi, à Gatineau,... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La semaine politique s'amorcera sur les chapeaux de roue, mardi, à Gatineau, alors que deux importants dossiers qui traînaient en longueur referont surface à la table du conseil municipal.

Tout de suite après l'heure du lunch, les élus auront une présentation sur l'analyse des contrats de «contrôle de matériaux» sur les chantiers municipaux. La Ville craint avoir été victime d'une pratique collusionnaire dans ce domaine pendant de nombreuses années. La présentation de ce rapport a été repoussée à plusieurs reprises depuis deux ans.

Le 30 avril 2014, la Ville de Gatineau a rejeté des soumissions pour le contrôle des matériaux dans le cadre de travaux de réfection sur le boulevard Saint-Joseph. Les offres de prix étaient si basses qu'elles sont devenues carrément louches aux yeux de l'administration municipale. 

Trois jours plus tard, le 3 mai, LeDroit révélait que la Ville venait de lancer une enquête qui devait l'amener à revoir tous les contrats de «contrôle de matériaux» octroyés entre 2008 et 2013. Le mandat de vérification a été donné au service des finances. Une communication interne de la Ville précisait que le service des finances devrait «vérifier si la pratique des prix non proportionnés est en vigueur depuis plusieurs années et vérifier l'écart entre les quantités réelles et les quantités estimées pour les contrats octroyés entre 2008 et 2013». 

Cette enquête s'est terminée vers la fin de l'année 2014 et a été acheminée à une firme de juricomptables pour obtenir une contre-expertise. Le rapport devait alors être présenté publiquement au printemps 2015. Les détails seront finalement connus deux ans après le déclenchement de l'enquête.

Comités et commissions

Un autre dossier, beaucoup plus politique celui-là, devrait aussi animer la table du conseil. Une présentation est prévue en matinée concernant la réforme des comités et commissions de la Ville de Gatineau. La première fois que ce dossier a fait surface au conseil, en début de mandat, le maire Maxime Pedneaud-Jobin avait proposé que tous les élus touchent un salaire égal, sans égard aux responsabilités de chacun. La proposition avait été rejetée et depuis ce temps, le travail dans ce dossier se fait en coulisses et très peu d'informations ont filtré. 

Selon ce qu'il nous a été permis d'apprendre, il pourrait y avoir une réduction du nombre de comités et commissions et certaines responsabilités pourraient être transférées d'une commission à une autre afin d'être plus efficaces. La refonte ne serait toutefois pas en vigueur avant l'élection de 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer