Gatineau s'engage dans les transports actifs

La Ville de Gatineau a officiellement annoncé l'embauche de son coordonnateur... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau a officiellement annoncé l'embauche de son coordonnateur en transports actifs en début de semaine. Le conseil municipal a arrêté son choix sur François Pirart, qui occupait le poste de directeur de l'organisme MOBI-O.

Cette embauche survient toutefois un an plus tard que ce qui était prévu initialement. Une majorité d'élus municipaux s'étaient opposés, en mai 2015, à l'embauche d'une telle ressource dont l'objectif premier allait être de redonner à Gatineau le titre de capitale du vélo au Québec. 

Le conseiller Maxime Tremblay est l'un des élus qui avaient voté contre la nomination d'un tel coordonnateur. Un an plus tard, il se prononce en faveur d'une telle embauche. «Je n'étais pas contre la nomination d'un coordonnateur, mais j'étais contre le fait que son rôle devait se concentrer uniquement sur le vélo plutôt que sur tous les types transports actifs, dit-il. Il fallait une vision plus large et c'est ce qu'on a aujourd'hui.»

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, est d'avis que le vote négatif de mai 2015 n'a pas pour autant fait perdre un an à la Ville dans le dossier vélo. «Des préoccupations avaient été exprimées au conseil et nous avons clarifié toutes sortes de choses, a-t-il précisé. Ce n'est pas parce que nous n'avions pas de coordonnateur que le travail ne se faisait pas. Nous avons continué d'avancer et de faire des investissements.»

M. Pirart est embauché pour une période de deux ans. Il sera appelé à mettre à jour le Plan directeur du réseau cyclable fait en 2007, à intégrer les recommandations du programme À pied, à vélo, ville active, à définir les critères pour l'ajout de trottoirs dans les quartiers existants en fonction du transport en commun et à réviser la politique d'entretien hivernal des trottoirs. Une somme de 1,35 million $ est réservée par la Ville pour différentes actions en transport actif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer