Le complexe jeunesse du secteur Angers prend forme

Le complexe jeunesse attendu depuis 2010 dans l'ouest de Masson-Angers ouvrira... (Stéphane Lessard, Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Stéphane Lessard, Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le complexe jeunesse attendu depuis 2010 dans l'ouest de Masson-Angers ouvrira ses portes en septembre.

L'organisme M-Ado Jeunes a annoncé lundi le début des travaux de construction de l'immeuble de 2400 pieds carrés, qui sera aménagé entre le CPE Trois Petits Points et l'école primaire aux Quatre-Vents, sur la rue de Neuville. 

En février 2015, la Ville de Gatineau avait annoncé un octroi de 290 000 $ pour ce projet, dont 140 000 $ proviennent du surplus de l'ancienne Ville de Masson-Angers.

Réclamé depuis plusieurs années, l'édifice de 540 000 $ abritera sous le même toit une maison de jeunes et un gymnase.  «Nous sommes allés en appel d'offres et le contrat a été donné à LCC Canada. Les travaux peuvent commencer et on espère que tout sera terminé pour le 1er septembre pour une ouverture officielle», note Sylvain Charron, directeur général de M-Ado Jeunes.

Ce complexe jeunesse viendra répondre à un besoin criant dans cette portion du secteur Masson-Angers, estime M. Charron. Entre 4000 à 5000 visites sont attendues annuellement entre les murs de la maison de jeunes.

«À Angers, on parle de 700 à 800 adolescents âgés de 12 à 17 ans qui n'ont pas vraiment d'endroit où aller et qui auront désormais accès à un lieu de rencontre et à un gym. Mais le rayonnement est beaucoup plus grand que ça. Il y a les jeunes de Masson, L'Ange-Gardien et Buckingham qui risquent aussi de s'y rendre», ajoute le directeur général.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer