La ministre Joly confirme 5M$ pour les Mosaïcultures à Gatineau

L'une des premières esquisses des Mosaïcultures.... (Courtoisie)

Agrandir

L'une des premières esquisses des Mosaïcultures.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ministre Mélanie Joly a confirmé, mercredi, que Patrimoine canadien accordera un montant de 5 millions $ pour la tenue des Mosaïcultures internationales de Gatineau en 2017.

Le gouvernement fédéral vient ainsi confirmer ce que révélait LeDroit dans son édition du 7 avril dernier. La ministre a fait cette annonce en répondant tout bonnement à une question d'un journaliste lors du lancement du concours de murales au Musée des sciences et de la technologie, à Ottawa. 

L'attachée de presse de la ministre Joly, Pierre-Olivier Herbert, a par la suite indiqué au Droit qu'une annonce plus formelle et plus détaillée sera faite en présence des différents acteurs dans ce dossier au cours des semaines à venir. M. Herbert a toutefois confirmé que l'exposition qui doit se tenir au parc Jacques-Cartier dans le cadre des festivités du 150e anniversaire de la Confédération canadienne sera gratuite pour le public. 

L'annonce a pris par surprise l'organisation des Mosaïcultures internationales. La directrice générale, Lise Cormier, est actuellement en Turquie pour mener à bien son exposition aux Floralies internationales d'Antalya. Il n'a pas été possible d'obtenir les réactions de l'organisation. 

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a lui aussi appris par l'entremise des médias que la ministre Joly venait de confirmer le financement fédéral pour les Mosaïcultures. Son horaire trop chargé ne lui a pas permis de s'exprimer de vive voix auprès des médias. Par voie de communiqué de presse, il a déclaré qu'il s'agissait d'une «excellente nouvelle qui assurera le rayonnement de Gatineau parmi les destinations phares pour les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération». Selon lui, l'avènement d'une telle exposition à Gatineau accroîtra la notoriété des destinations que sont Gatineau et l'Outaouais, tout en créant un sentiment d'appartenance pour les Gatinois.

La coprésidente du comité du 150e, Manuela Texiera, a ajouté que cette exposition allait permettre à Gatineau et à l'Outaouais «de se positionner comme destination incontournable en 2017».

Si la confirmation du financement fédéral est bien accueillie, la somme prévue est elle bien moindre que la demande initiale des Mosaïcultures auprès d'Ottawa qui atteignait 14,5 millions $. Les détails de l'exposition seront précisés au cours des prochaines semaines, mais il semble déjà évident que l'ampleur de l'événement qui prévoyait l'exposition de 75 oeuvres sera de beaucoup diminuée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer