Roch Martel réapparaît dans les bureaux du CLD Gatineau

L'ancien pdg de l'Agence de la santé de... (Archives LeDroit)

Agrandir

L'ancien pdg de l'Agence de la santé de l'Outaouais, Roch Martel, en 2004

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Disparu du radar médiatique depuis 2007, l'ancien pdg de l'Agence de la santé de l'Outaouais (et ancien patron du maire de Gatineau), Roch Martel, a refait surface, cette fois dans les bureaux du CLD Gatineau.

M. Martel a été embauché par le CLD à titre d'«accompagnateur» pour mener à bien la révision de la structure de l'organisation, de ses statuts et règlements, ainsi que pour participer à la proposition en vue de former un nouveau conseil d'administration, a appris LeDroit. Son contrat a débuté le 29 février et doit prendre fin le 30 juin, a confirmé le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Les tâches de M. Martel sont purement de nature administrative et de gestion. Il n'aura pas de rôle dans le développement de la nouvelle stratégie de développement économique de la Ville de Gatineau. Cette tâche reviendra à la commission qui sera formée en juin prochain. 

Le maire a été pendant plusieurs années l'adjoint de Roch Martel lorsque ce dernier dirigeait les destinées de l'Agence de la santé. Voyant déjà venir les critiques à son endroit et les insinuations de favoritisme, le maire Pedneaud-Jobin a décidé d'aller au-devant des coups.

«Ce n'est pas la première journée que je fais de la politique et je sais qu'il y a toutes sortes d'adversaires qui vont remettre ce choix en question, a lancé le maire. C'est pour ça qu'on a fait un processus tout à fait rigoureux. Il a été choisi par le comité exécutif et endossé par le conseil d'administration. Si on n'embauchait pas des gens que je connais, on n'embaucherait pas grand monde à Gatineau. La compétence de Roch Martel pour l'emploi ne fait aucun doute. Le principal argument, c'est son curriculum vitae

M. Martel recevra 40 000$ pour son contrat de quatre mois au CLD. Ce n'est pas cher payé, selon le maire, pour un gestionnaire du calibre de M. Martel. Il quittera l'organisation une fois son travail terminé. Il ne pourra pas postuler à la direction de la nouvelle structure. «On trouvait plus logique et efficace que ce soit quelqu'un de l'extérieur qui vienne revoir la structure, porter un jugement dessus, assurer la transition et qui s'en va après», explique M. Pedneaud-Jobin.

Outre son passage à l'Agence de la santé de l'Outaouais de 2002 à 2007, M. Martel a, entre autres, été maire de Papineauville et il a siégé au CLD Deux-Montagnes, ainsi qu'à la Société de diversification économique de l'Outaouais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer