Des idées pour le Vieux-Gatineau

Les responsables de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI)... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Les responsables de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) du Vieux-Gatineau proposent trois chantiers de travail: Sociocommunautaire et culturel, Développement local, économique et commercial, et enfin Environnement et aménagement du territoire.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les résidents du Vieux-Gatineau se sont consultés, ils ont lancé nombre d'idées pour revitaliser leur quartier. Lundi soir, le temps était à la planification.

C'est donc une étape de plus que la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) du Vieux-Gatineau s'apprête à franchir. Les citoyens du quartier se rapprochent de plus en plus de leur objectif qui est de donner un nouveau visage à ce pôle urbain.

À partir du rapport des consultations publiques qui ont permis d'identifier les enjeux et les besoins dans le quartier, les responsables de la RUI proposent trois chantiers de travail (Sociocommunautaire et culturel, Développement local, économique et commercial, ainsi qu'Environnement et aménagement du territoire) pour la préparation d'un plan d'action.

Ce plan d'action permettra d'établir des échéanciers pour les différents projets pour la mise en oeuvre de la revitalisation du quartier.

«On crée les chantiers pour aller chercher un maximum chez les gens au niveau de leur expertise comme citoyen, comme gens d'affaires, explique la directrice générale de l'AGAP du Vieux-Gatineau, Pauline Bouchard. Il y a des gens qui viennent et ce qui les intéresse, c'est le vélo, par exemple. Ils n'ont pas nécessairement envie de travailler sur le reste des chantiers.»

Selon Mme Bouchard, même si l'étape des consultations est techniquement terminée, l'avis des citoyens est toujours sollicité afin d'établir l'ordre de priorité de chacun des projets, notamment en ce qui a trait au développement communautaire et identitaire du quartier.

«Il y avait une priorisation de l'infrastructure, mais on trouve qu'il y a des choses à faire pour le développement social. Il y a des choses à faire au niveau du développement économique», soutient le directeur général du Comité de vie de quartier du Vieux-Gatineau, Mustapha Bahri.

Des investissements en infrastructures sont déjà annoncés dans le secteur. Les travaux sur la rue Notre-Dame doivent commencer cet été. Mais Pauline Bouchard précise qu'il reste amplement de temps pour identifier les besoins dans la zone commerciale de cette artère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer