Maxime Pedneaud-Jobin aux États-Unis avec l'UMQ

Le maire explique que la mission dans l'État... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le maire explique que la mission dans l'État de New York ne laissera pas de place à l'improvisation.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin agira à titre de chef de mission, en mai prochain, lors d'un voyage économique dans l'État de New York, dirigé par l'Union des municipalités du Québec (UMQ).

Cette mission économique, une première pour l'UMQ et pour Gatineau depuis la fusion, se rendra dans les villes de Rochester, Rome et Syracuse. Outre Gatineau, des représentants des villes d'Alma, Drummondville, Magog et Shawinigan seront aussi du voyage. La priorité sera accordée au développement de l'économie locale et régionale, ainsi qu'à intensifier les relations et les échanges avec les États-Unis.

Différents enjeux seront abordés, notamment le leadership municipal en matière de développement économique, la diversification de l'économie locale et régionale, la reconversion du tissu économique des villes et le développement de l'économie du savoir.

Des rencontres sont à prévoir avec les autorités politiques municipales américaines et des donneurs d'ordre. Des activités de réseautage sont aussi au menu afin de permettre d'éventuels partenariats économiques. Le maire de Gatineau doit être accompagné de trois ou quatre dirigeants d'entreprises et du directeur par intérim de Développement économique CLD Gatineau, Jean Lepage.

«C'est clair que le développement économique se passe beaucoup dans les villes et que les maires sont les mieux placés pour vendre leur ville, affirme M. Pedneaud-Jobin. Il était d'ailleurs temps que Gatineau s'inscrive dans une telle mission.»

Le maire explique que la mission dans l'État de New York ne laissera pas de place à l'improvisation. Ainsi, des contacts sont déjà faits là-bas. Les équipes disposeront de cahiers de mission complets permettant d'en savoir le plus possible sur les intervenants qui seront rencontrés.

«Il faut voir cette mission un peu comme un projet pilote, note le maire. Ça va permettre à l'UMQ de développer une expertise. On veut que ce soit concret et utile ce qui va se passer là-bas.»

Le voyage se fera en autobus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer