Olympiques au Tecumseh: une seule voix dissidente

Le candidat Gabriel Céré... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le candidat Gabriel Céré

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois des quatre candidats à l'élection partielle dans le district de Lac-Beauchamp accueillent favorablement l'idée de voir les Olympiques de Gatineau s'installer sur les terrains du club de golf Tecumseh. Le seul à émettre de sérieuses réticences est Gabriel Céré, qui opterait plutôt pour une glace entre le centre sportif et le campus Félix-Leclerc du Cégep de l'Outaouais.

En entrevue téléphonique, M. Céré a dit craindre la disparition pure et simple du club de golf, qu'il qualifie de «joyau» pour Gatineau.

Le propriétaire du Tecumseh, Pierre Hugues Fortin, affirme pour sa part que son idée est de réaménager deux trous de golf afin de vendre une parcelle de terrain à la Ville pour y installer un complexe sportif pouvant accueillir les Olympiques. Un complexe hôtelier et commercial pourrait s'annexer au projet.

«Ça commencerait par deux trous, mais c'est une manière de faire disparaître le terrain de golf à long terme, estime Gabriel Céré. En plus de ça, on ne sait pas à quel prix il veut vendre le terrain à la Ville. [...] Et il dit que c'est proche du Rapibus, mais le Rapibus, il est de l'autre bord [du boulevard] Maloney, donc ça prendrait une passerelle, et ça, c'est un coût additionnel. La meilleure place, s'ils ne veulent pas avoir l'aréna à Hull, c'est de finir notre centre sportif. On a une piscine, mais il était supposé y avoir deux patinoires, donc qu'ils nous mettent une belle patinoire là, entre le centre et le cégep. C'est du même côté que le Rapibus, et il y a un grand terrain derrière la Maison de la culture pour du stationnement.»

Trois candidats en faveur du projet

Les trois adversaires de M. Céré dans Lac-Beauchamp, Caroline Desrochers, Liza Lauzon et Jean-François LeBlanc, voient d'un bon oeil la possibilité que l'équipe de hockey junior majeur emménage dans le district.

«Je souhaite que ce dossier se règle rapidement, a écrit Mme Desrochers, candidate d'Action Gatineau, sur sa page Facebook. Les gens ont hâte de passer à autre chose et si, en tenant compte des autres sites disponibles, le meilleur endroit pour construire l'aréna s'avère être dans le district du Lac-Beauchamp, c'est bien tant mieux!»

Liza Lauzon, qui tente d'obtenir le siège laissé vacant par son père devenu député fédéral, affirme ne pas prendre ce nouveau projet «avec un grain de sel». Elle estime qu'une telle infrastructure serait bienvenue dans le district, notamment en raison de la superficie du terrain et de sa proximité avec le Rapibus et le centre sportif. Mme Lauzon souligne toutefois que ses priorités sont de garder les Olympiques à Gatineau, de ne pas perdre la subvention de 26 millions $ de Québec et d'avoir un site «qui sera sans embûches».

Jean-François LeBlanc a pour sa part indiqué sur Facebook qu'il est «bien content de voir des projets d'envergure commencer à arriver au Lac-Beauchamp». «Je vais offrir une complète collaboration aux promoteurs, a-t-il précisé. Ce projet aura des retombées économiques d'importance pour le district.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer