Développement résidentiel: le maire veut «pédaler intelligemment»

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin assure que Gatineau n'a pas l'intention de... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin assure que Gatineau n'a pas l'intention de mettre la pédale douce pour le développement résidentiel dans le secteur Aylmer, tel qu'il l'a laissé sous-entendre plus tôt cette semaine.

«Ce n'est pas une question de vitesse, c'est une question de pédaler intelligemment», dit-il.

Les propos du maire rapportés jeudi par LeDroit, à la suite d'une demande de moratoire sur le développement dans l'ouest déposée par un regroupement d'associations de résidents, ont fait sursauter l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ). Le maire estime que ses propos ont été mal interprétés.

Le directeur général de l'organisation, Benoît Mottard, a tout de même tenu à rappeler à Gatineau qu'elle a la responsabilité de planifier le développement des infrastructures et le transport en commun.

«Ce n'est pas une question de vitesse.»

Maxime Pedneaud-Jobin
maire de Gatineau

«En se déresponsabilisant, la Ville nuit à la qualité de vie de ses citoyens et réduit le nombre d'emplois reliés à l'industrie de la construction», a affirmé M. Mottard, par voie de communiqué. Ce dernier a ajouté qu'un moratoire dans le secteur Aylmer augmenterait fortement la demande pour de la construction à l'extérieur des limites de la Ville.

Par voie de communiqué, le maire de Gatineau précise que le nouveau schéma d'aménagement de la Ville repose sur «une nouvelle façon d'aménager le territoire et de gérer la croissance». Il affirme que ce modèle favorise la consolidation du développement au sein de la trame urbaine existante et sa densification. Cela contribuera à créer des conditions favorables, poursuit-il, à la desserte en transport en commun.

Le maire ajoute que «pour les secteurs en périphérie, le nouveau schéma impose des conditions particulières pour s'assurer que l'ensemble des infrastructures, équipements et services, en particulier le transport collectif, sera au rendez-vous au moment du développement».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer