Place des festivals répond au maire au sujet de Claude Hamelin

Les administrateurs de la corporation Place des festivals... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Les administrateurs de la corporation Place des festivals a adopté une résolution unanime réitérant leur pleine confiance envers leur directeur général, Claude Hamelin.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin n'est pas pressé d'avoir «l'avis» qu'il a demandé la semaine dernière concernant les nombreux chapeaux que porte le promoteur Claude Hamelin et le potentiel «conflit de rôle» que cela pourrait occasionner.

«Il n'y a pas d'urgence, a mentionné le maire. Tout ce qu'il fait est connu, il est transparent, ses chapeaux sont connus, ses patrons savent ce qu'il fait, il ne cache rien à personne, en ce sens, il n'y a pas d'extrême urgence. Ce qu'on a à clarifier c'est s'il y a une certaine prudence à avoir avec tous ces chapeaux-là.»

M. Pedneaud-Jobin a ajouté que la direction générale est «en train de regarder quel type d'expertise que ça nous prend». La semaine dernière, le maire précisait toutefois qu'il revient avant tout aux patrons de M. Hamelin de dire s'ils sont à l'aise avec les activités de ce dernier. 

Cette réponse a été déposée lundi, sur le bureau du maire. Les administrateurs de la corporation Place des festivals ont adopté une résolution unanime réitérant leur pleine confiance envers leur directeur général, Claude Hamelin, dans le dossier de la perception du «conflit de rôle» et des actions posées par le promoteur pour attirer des événements majeurs à Gatineau.

Dans une lettre confidentielle obtenue par LeDroit, la présidente du conseil d'administration de Place des festivals, Louise Boudrias, précise que «Claude Hamelin a toujours tenu informés les administrateurs des quelques démarches entreprises auprès des promoteurs d'événements majeurs». Elle ajoute que Place des festivals ne détient pas un contrat d'exclusivité avec M. Hamelin et que le conseil d'administration a toujours été «pleinement conscient» des autres fonctions occupées par le promoteur.

«M. Hamelin, en tant que directeur-général de Place des festivals, a toujours fait preuve d'une grande transparence et d'intégrité dans tous ses dossiers ainsi que de loyauté envers la société Place des festivals et la Ville de Gatineau, poursuit la lettre. Il a toujours accompli ses tâches et ses responsabilités avec prudence, diligence et professionnalisme. C'est pourquoi nous lui réitérons notre confiance.»

Mme Boudrias souligne aussi que le comité de la Ville de Gatineau pour les festivités du 150e de la Confédération s'est «grandement réjoui» de la possibilité d'attirer le Cirque du Soleil sur le site de Zibi. «Les administrateurs de Place des festivals ont toujours été d'avis qu'il était très important de s'assurer que cet événement ait lieu du côté québécois, dans la ville de Gatineau. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer