L'ACQ de l'Outaouais appuie Place des peuples

L'ACQ de l'Outaouais, qui représente 400 entrepreneurs en... (Courtoisie)

Agrandir

L'ACQ de l'Outaouais, qui représente 400 entrepreneurs en construction, se réjouit du défi lancé par Brigil.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Association de la construction du Québec (ACQ) se range derrière l'homme d'affaires Gilles Desjardins et appuie sans réserve le projet Place des peuples, a appris LeDroit.

Les membres du conseil d'administration de l'ACQ de l'Outaouais, qui représente 400 entrepreneurs de l'industrie de la construction dans la région, ont pris cette position quelques jours avant la période des Fêtes. Il s'agit d'une très rare prise de position, sinon d'une première, de la part de cet organisme en faveur d'un projet particulier. 

«Depuis 2012, la construction en Outaouais vit un déclin et un ralentissement est à prévoir pour les prochaines années, stipule la lettre d'appui. Nous sommes heureux de souligner que ce projet rehaussera les projections prévues pour plusieurs années à venir. Notre industrie a besoin de ce projet rassembleur.»

Des perspectives moroses

De fait, les perspectives dans l'industrie de la construction de la région sont plutôt moroses.

Après une baisse de 11% du nombre d'heures travaillées en 2015, en Outaouais, l'industrie se dirige vers une autre décroissance de 14% en 2016, d'après les prévisions de l'ACQ.

La directrice régionale de l'association, Sylvie Leblond, soutient que le projet Place des peuples aurait un impact significatif et sur une longue période pour l'industrie de la construction dans  la région.

«On sent déjà l'effet sur notre industrie du manque de grands projets à Gatineau, dit-elle. Il y a moins de contrats qui se donnent. Ça force les entrepreneurs à se déplacer dans d'autres régions, même dans d'autres provinces. C'est difficile pour nous de ne pas appuyer un projet qui serait à ce point positif pour les gens que nous représentons.»

L'ACQ précise que c'est avec «fierté» que les entrepreneurs de la région sont prêts à relever le défi lancé par Gilles Desjardins et l'architecte Douglas Cardinal. «Nous vous félicitons également pour votre travail de consultation auprès des citoyens de la ville de Gatineau concernant leurs inquiétudes et pour leur faire valoir les nombreux bénéfices du projet Place des Peuples», note le conseil d'administration de l'ACQ à l'intention du grand patron de Brigil.

Mme Leblond demande à la Ville de Gatineau de bien analyser les impacts que ce projet pourrait avoir sur le marché de l'emploi dans le domaine de la construction avant de prendre une position. 

«Nous avons un investisseur prêt à investir beaucoup dans une situation de ralentissement, dit-elle. C'est une chance qui ne reviendra peut-être jamais.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer