Fouilles sur la rue Jacques-Cartier: deux fois plus cher que prévu

La facture pour les fouilles archéologiques s'élève finalement... (Courtoisie, Archéotec)

Agrandir

La facture pour les fouilles archéologiques s'élève finalement à 317 000$, soit presque deux fois le montant prévu par Gatineau.

Courtoisie, Archéotec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les fouilles archéologiques faites dans le cadre de l'important chantier de réaménagement de la rue Jacques-Cartier auront coûté 317 000$ aux Gatinois, soit deux fois plus qu'initialement prévu.

Des excavations faites en septembre dernier pour la mise en place d'une chambre mécanique ont forcé la Ville à faire exécuter de nouvelles fouilles.

«Il fallait le faire pour s'assurer de ne pas affecter un endroit qui n'avait pas encore été fouillé, a expliqué le maire Maxime Pedneaud-Jobin. On a découvert essentiellement les mêmes choses (que dans les premières fouilles), rien de plus particulier.»

Cette deuxième fouille archéologique a coûté 66 362$. Ce montant s'ajoute au contrat initial d'une valeur de 168 752$ signé avec la firme Archéotec, auquel un ajustement de 71 638$ et des frais pour la rédaction d'un rapport final viennent aussi s'ajouter. La facture totale se chiffre donc à 317 942$.

S'occuper des artefacts

La Ville de Gatineau ne sait pas encore ce qu'elle va faire des artefacts trouvés sur le site. Le maire affirme que des discussions sont toujours en cours avec Kitigan Zibi.

Le gouvernement doit aussi être impliqué puisque, selon la loi, la Ville de Gatineau est propriétaire des artefacts.

«Il y a beaucoup de choses à mettre en valeur, un morceau de cuivre qui vient des Grands Lacs démontre que c'était vraiment un lieu de passage, note le maire. Mais on doit avoir la capacité de préserver ces artefacts pour l'avenir. Il faut voir combien ça coûte. La discussion n'est pas encore terminée.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer